27 Juillet 2017

Madagascar: ASECNA - Le Conseil d'Administration et le Comité des Ministres réunis à Antananarivo

Madagascar accueille la 135e session du Conseil d'Administration et la 61e Réunion du Comité des Ministres de l'ASECNA. Une cérémonie d'ouverture officielle s'est tenue hier au Carlton Anosy, présidée par le ministre malgache des Transports, Benamina Ramanantsoa.

20 ans après, Antananarivo accueille de nouveau la Session du Conseil d'Administration de l'ASECNA (Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar). La 135e session se tient du 26 au 27 juillet, au Carlton Anosy, pécédée d'une série de rencontres depuis de 24 juillet dernier. Cette session du Conseil d'Administration sera suivie de la 61e Réunion des Ministres qui se tiendra le 29 juillet.

D'après le président du Conseil d'Administration, ce Comité est en charge de l'aviation civile des Etats adhérés à la Convention relative à l'ASECNA. « Il définit la politique de l'Agence, et notamment sa stratégie, et assure sa mise en œuvre. A ce titre, il est otamment chargé de veiller au respect des exigences de sécurité des serivces fournis par l'Agence, définir sa politique tarifaire, d'examiner et d'approuver ses plans plurianuels d'entreprise et enfin de désigner le directeur général », a-t-il précisé.

Récent. En effet, ces réunions des instances de l'ASECNA examieront des points importants dans la vie de l'Agence, sept mois après la prise de fonction du nouveau directeur général, Mohamed Moussa. A noter que l'ASECNA gère six Régions d'information de vol (FIR), dont celle d'Antanananarivo, qui comprend les espaces aériens terrestres et maritimes de Madagascar, des Comores, de la Réunion, ainsi que d'autres îles de l'Océan Indien et des parties adjacentes de la haute mer réputées espaces aériens internationnaux.

En 2015, cette région FIR Antananarivo a traité environ 2 300 trafics de survol ainsi que 32 000 décollages et atterrissages. Par ailleurs, les apports de l'ASECNA pour Madagascar ont également été évoqués durant les discussions.

Ces dernières années, on peut relever la construction de station d'observation météorologique, la standardisation du bloc technique et extension du Centre Régional de la Navigation Aérienne (CRNA) d'Ivato, l'acquisition de balisages lumineux de secours pour plusieurs aérodromes de la Grande-île, etc. Bref, autant d'améliorations sont également espérées à l'issue des réunions des instances de l'ASECNA à Madagascar.

Madagascar

La demande de mise en liberté provisoire d'un écologiste rejetée

Depuis trois semaines, ce défenseur de l'environnement est emprisonné pour s'être opposé… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.