27 Juillet 2017

Ile Maurice: Shreya Dhingra Dhawal - «L'image du chef d'entreprise, aussi importante que le chiffre d'affaires»

interview

Shreya Dhingra était récemment à Maurice pour animer une formation de deux jours, destinée aux cadres, sur le Professional Image Branding. Cela à l'initiative de J&V Consulting, société spécialisée en formation professionnelle.

Pourquoi faut-il investir dans l'image personnelle des dirigeants d'entreprises ?

Tout simplement parce qu'ils sont considérés comme les meilleurs ambassadeurs de leurs entreprises et doivent agir en conséquence. Fini le rôle classique et stéréotypé de l'entrepreneur qui a les yeux braqués que sur le chiffre d'affaires. Aujourd'hui, l'image qu'il projette auprès des stakeholders est aussi importante.

Ce qui implique qu'ils doivent travailler leur image pour pouvoir remplir ce nouveau rôle ?

Tout à fait. Aux États-Unis, les Chief Executive de grosses multinationales le font depuis quelques années. L'image qu'on développe en soi pour en faire un brand est un concept qui gagne du terrain outre-atlantique et s'exporte aujourd'hui dans d'autres pays, comme en Inde.

D'ailleurs, c'est après mes études aux États-Unis (NdlR, elle est détentrice d'un MBA en Retail Management) que je me suis intéressée à tout ce quitouche à la force de l'image au niveau de l'entreprise et de son impact dans l'environnement du travail. Un savoir-faire que j'ai pu mettre à la disposition de grosses sociétés indiennes comme les groupes Times of India, Apollo Hospital et Kirloskar.

Ce qui vous a amenée à Maurice pour cet atelier de travail ?

Absolument. Pendant deux jours j'ai pu faire comprendre à une vingtaine de cadres l'importance de l'image et de la communication dans leur environnement professionnel. C'est-à-dire comment ils doivent communiquer, se vêtir ou encore se comporter lors d'un déjeuner d'affaires. Cela peut paraître anodin, mais ce sont des pratiques importantes pour un jeune cadre qui veut évoluerau sein de son entreprise.

Pourquoi ?

Parce que selon les statistiques, 80 % des communications qui se font entre le personnel dans un lieu de travail relève de l'image et la différence revient à tout ce qui touche au verbal et au vocal. Du coup, les yeux sont devenus le filtre parfait pour juger une personne pour la première fois. D'ailleurs, face à un monde hautement compétitif, nous jugeons chaque individu et nous nous faisons une première impression entre 3 et 10 secondes.

Comment les participants ont-ils réagi à vos conseils ?

Très positivement. Au début, ils étaient stressés pour communiquer ou venir devant l'assistance, afin de rappeler brièvement leur parcours professionnel et expliquer ce qu'ils attendent de ce stage de formation. Par la suite, ils se sont volontairement prêtés au jeu.

J'estime qu'il y a des jeunes qui n'ont pas de pratique de la communication, qui parlent très peu chez eux et qui, dans le cadre de leur travail, éprouvent des difficultés à s'exprimer. Évidemment, il y a des techniques à maîtriser pour éliminer ce blocage et parvenir à parler correctement, avec une voix suffisamment sonore et claire, afin d'être bien compris par vos collègues.

C'est la même chose au niveau de la manière de s'habiller et de manger dans un cadre professionnel ?

Évidemment. La manière de s'habiller et le choix des couleurs de vos vêtements projettent nécessairement l'image d'une personne. Dans une entreprise, vos tenues vestimentaires peuvent être un atout personnel qu'il faut exploiter pour vous faire respecter par vos collègues, surtout si vous occupez un poste à responsabilité.

Dans quelle mesure l'image personnelle peut influencer le chiffre d'affaires d'une société ?

Il est évident que dans une société engagée dans la vente de véhicules, par exemple, des cadres formés aux bonnes techniques de communication et vêtus correctement sauront faire la différence auprès des clients potentiels et doper le chiffre d'affaires.

Et quid de l'accueil de ce stage ?

Il faut dire que c'est la première fois qu'on organise un cours englobant l'image personnelle, le branding, l'image corporative ou encore le langage corporel. Ils étaient visiblement émerveillés car ils étaient unanimes à souligner que toutes les techniques proposées leur seront utiles à divers degrés. Ils s'attendent à un suivi. (NdlR, un deuxième cours est prévu les 16 et 17 août prochains).

Parcours professionnel

Shreya Dhingra Dhawal est propriétaire de la société «Your Image and I» basée à Bangalore. Spécialiste en image et consultante en «Personal Branding», elle assure le coaching des clients dans une palette opérant dans de grosses sociétés indiennes et internationales, faisant partie de Fortune 500. Parmi, ExxonMobile, PwC, Capgemini, Indian Railways, Samsung, Société Générale, pour n'en citer que quelques-unes. En 2014, Shreya était classée parmi les 20 meilleurs formateurs en image par «The Times of India».

Ile Maurice

Bateaux - La fabrication a le vent en poupe

Sous un soleil de plomb, des ouvriers s'activent sur un chantier bordé par l'océan. Équipés… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.