29 Juillet 2017

Madagascar: Création d'entreprises - Les investisseurs chinois en première ligne

L'EDBM a annoncé la création de 883 nouvelles entreprises durant le premier semestre de l'année. Et près de 46% de ces sociétés appartiennent aux investisseurs étrangers.

En hausse de 14%. Le nombre d'entreprises créées durant ce premier semestre l'est comparé à l'année précédente, et ce, pour la même période. Soit, en tout 883 nouvelles entreprises.

Le directeur général de l'Economic Development Board of Madagascar (EDBM), Eric Andriamihaja Robson, l'a annoncé lors d'une conférence de presse qui s'est tenue hier dans ses locaux à Antaninarenina.

Et parmi ces 883 entreprises créées, près de 46% appartiennent aux investisseurs privés. « Ils sont en tout issus de 33 nationalités, mais ce sont les investisseurs chinois qui sont en première ligne avec 154 sociétés créées.

Viennent ensuite les Européens qui ont monté 85 entreprises. Et 35 nouvelles sociétés sont dirigées par des investisseurs en provenance de l'Afrique Sub Saharienne et 12 autres par des Américains », a-t-il poursuivi.

Road shows. Parlant de secteurs d'activité, ces investisseurs opèrent notamment dans les NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication). Certains effectuent des activités minières tandis que d'autres s'implantent dans l'agri-business. Le tourisme et le textile les intéressent également.

Et tout cela est dû au road show organisé par cette agence de promotion des investissements à l'étranger. Toutefois, le directeur général de l'EDBM a affirmé qu'il y a des investisseurs étrangers venant à Madagascar qui ne sont pas sérieux.

« En principe, on ne peut les identifier qu'à la fin de l'année de démarrage de leurs activités surtout quand ils ne veulent pas effectuer une déclaration au fisc », a-t-il précisé. A la suite de la création de ces nouvelles entreprises, près de 2 300 emplois formels créés sont estimés.

ZES. Dans la même foulée, l'EDBM ne ménage pas ses efforts pour améliorer le climat des affaires dans le pays, en facilitant entre autres, la création de nouvelle entreprise. « Les promoteurs n'ont plus besoin d'effectuer une publication officielle dans les journaux car il suffit d'afficher dans notre site web.

Une création d'entreprise en ligne est également en vue », a enchaîné Eric Andriamihaja Robson. Mais ce premier responsable de l'EDBM a entre temps soulevé qu'il y a encore des contraintes à l'attrait des investisseurs surtout étrangers à Madagascar.

Il s'agit notamment du problème au niveau du foncier. « L'Etat a déjà entrepris la mise en place d'une Zone Economique Spéciale pour y remédier. Une ZES dédiée au secteur textile & habillement dite « Textile City » est en gestation.

C'est une zone industrielle sur plus de 100ha composée d'usines, d'entrepôts ainsi que diverses prestations en lien avec cette activité », d'après toujours les explications du directeur général de l'EDBM.

Secteurs porteurs. Par ailleurs, cette agence de promotion des investissements tant pour les opérateurs étrangers que les nationaux, a fait savoir qu'il y a des sous-secteurs porteurs comme le Bâtiment et Travaux Publics, les NTIC, le Transport et Transit.

Les secteurs du textile, du tourisme et des TIC enregistrent également une croissance rapide. En effet, des grandes marques et géants internationaux s'y sont installés ces deux dernières années.

Une hausse de 12% des exportations de textile a été entre autres enregistrée entre 2015 et 2016. Dans le domaine des TIC, huit centres d'appels en entreprises franches créées depuis 2014 emploient directement au moins 3 000 personnes avec plus de 15 millions USD d'investissement.

Et dans le secteur du tourisme, un hôtel six étoiles a été créé à Nosy Ankao dans la partie nord de l'île. L'EDBM a identifié trois sites touristiques qualifiés de classe mondiale intéressant les investisseurs.

Madagascar

Epidémie de peste - 94 morts sur plus de 1.150 cas, selon l'OMS

L'épidémie de peste qui s'est déclarée à Madagascar fin août a fait 94 morts,… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.