30 Juillet 2017

Mauritanie: Le Président de la République annonce à Akjoujt le lancement de plusieurs projets en Inchiri avant la fin de l'année

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a présidé samedi matin à Akjoujt, capitale de l'Inchiri, un meeting populaire auquel ont participé toutes les sensibilités politiques, sociales et professionnelles de la moughataa et des communes de la wilaya.

Le Président de la République a exprimé au cours de ce meeting sa fierté de se retrouver parmi ces compatriotes dans la wilaya de l'Inchiri, louant leur engagement et leurs sentiments qui reflètent leur attachement pour le processus du développement en cours dans le pays et leur disposition à voter massivement oui pour les amendements constitutionnels.

Le Président de la République a fait part de sa gratitude pour l'afflux massif qui a caractérisé le meeting, malgré des conditions climatiques pénibles, remerciant les populations pour leur grande mobilisation qui témoigne de leur engagement sur la voie du développement, de la sécurité et de la stabilité.

Il a ajouté que les amendements constitutionnels proposés sont le fruit d'un dialogue politique entre la majorité présidentielle et l'opposition ayant participé au dialogue, aboutissant sur un accord comprenant 57 points dont deux composantes essentielles qui seront présentées au référendum du 5 août prochain.

Il a précisé dans ce cadre que la première composante, outre l'ajout de deux bandeaux rouges en guise de commémoration des victoires de la résistance nationale, va permettre d'associer le peuple mauritanien au façonnage de la symbolique passée, présente et avenir de son drapeau national.

Le Chef de l'Etat a affirmé que les sceptiques qui remettent en question la résistance nationale nient des faits de terrain immortalisés par la célèbre bataille d'Oumtounsy, en plus de la résistance culturelle qui a joué un rôle non négligeable dans la défense de l'identité du pays, de sa religion et de sa culture.

Il a ajouté que notre résistance, qui a fait preuve de vaillance à l'époque malgré la modestie des équipements et l'absence de moyens, a réussi l'impossible et a mené une résistance farouche au colonialisme, d'une manière sans pareille dans les Etats de la sous-région.

Le Président de la République a appelé au vote massif par oui à l'amendement du drapeau en guise de gratitude pour cette vaillante résistance et pour sensibiliser les générations montantes sur ses brillantes victoires.

Il a dit que le 5 août est un jour de changement comme le fut un certain 6 août 2008, prouvant la capacité des mauritaniens à opérer à chaque étape le changement approprié et leur disposition à faire l'impossible pour construire un Etat moderne conforme à leurs spécificités et à leur manière de vivre.

Il a en outre précisé que les amendements ont pour objectif une Mauritanie forte, réconciliée avec elle-même, capable d'entrer dans l'Histoire par sa grande porte.

Le Président de la République a ajouté que la deuxième composante peut être résumée en une phrase qui consiste dans la suppression du sénat dont l'État supporte le fardeau depuis 1992 sans que cette chambre apporte la moindre chose à la ville de Nouakchott où elle elle siège où aux moughataas qu'elle est censée représenter. Au contraire, le sénat est devenu, a-t-il dit, un repaire pour la corruption et les pratiques tordues, exprimant sa confiance que les mauritaniens vont mettre fin à ce sénat le 5 août prochain.

Il a indiqué que la création des conseils régionaux élus à la place de ce sénat, plus proches des citoyens et à proximité de leurs conditions, est de nature à faire de nos wilayas intérieures des pôles économiques prenant en compte les spécificités et les priorités de chacune de nos régions.

Il a rappelé que cette deuxième composante comporte également l'intégration de certaines institutions constitutionnelles au haut conseil de la fatwa et des recours comme le haut conseil islamique et le médiateur de la République. Il est prévu, en outre , a-t-il dit, d'ajouter la dimension environnementale au conseil économique et social.

Le Président de la République s'est adressé aux habitants de l'Inchiri en disant : « Vous allez entendre beaucoup de mensonges à ce sujet, ne leur prêtez pas attention, car émanant d'une source connue et habituée au mensonge dans chaque occasion et autres. Allez de l'avant ! Prenez en main vos affaires, décidez de votre destin et choisissez le meilleur pour le développement de votre pays et pour la préservation et la consolidation de ses acquis ».

Il a dit que ce qui se propage à propos de la haute cour de justice entre dans l'agenda des mensonges auxquels se sont habitués les polémistes, soulignant que ni le Président, ni le gouvernement n'ont à craindre quelque chose à ce sujet et qu'il n'y a aucune relation entre l'amendement proposé et un quelconque préjudice à l'état-civil.

En ce qui concerne le mandat présidentiel, le Président de la République a dit qu'il n'y a pas plus soucieux que l'opposition extrémiste pour en parler, mais nous ne sommes pas disposés à discuter de ce sujet en ce moment. La Mauritanie est un État démocratique par la volonté de ses fils et se trouve en tête des pays en développement soucieux de jeter les bases d'un développement en cohérence avec les aspirations de ses fils et elle n'est pas disposée à revenir aux époques de la gabegie, du clientélisme et du gaspillage des ressources du peuple entre des groupuscules dont vous entendez actuellement les cris plaintifs pour leurs intérêts personnels.

Il a dit que des projets importants seront lancés avant la fin de l'année dans la wilaya de l'Inchiri dans les domaines de l'électricité, de l'eau potable, de la santé et de l'enseignement.

Il a rappelé que la ville d'Akjoujt souffrait de certains problèmes en matière d'énergie électrique et que cela sera surmonté prochainement par la grâce de l'excédent dont dispose le pays en énergie électrique qui sera transporté de Nouakchott à Zouerate en passant par Akjoujt. A ce sujet, l'appel d'offres a eu lieu et les travaux du projet vont démarrer prochainement, a-t-il précisé.

Il a dit que les problèmes d'eau de la wilaya seront définitivement résolus dans le cadre du projet d'approvisionnement des wilayas du nord en eau potable à partir du fleuve.

Le maire de la commune d'Akjoujt, M. Ahmed Ould Yaghoub Ould Sid'Ahmed, avait auparavant souligné dans un discours prononcé à cette occasion, que l'afflux des populations de la wilaya de l'Inchiri pour accueillir le Président de la République traduit la fierté de cette wilaya d'avoir donné naissance à un dirigeant hors pair et exemplaire dans la région comme il reflète leur attachement aux choix nationaux souverains et leur détermination à voter massivement oui au scrutin du 5 août prochain.

Mauritanie

Pressions sur des journalistes - La profession se mobilise

En Mauritanie les journalistes ont décidé de réagir suite à la mise sous contrôle… Plus »

Copyright © 2017 Agence Nouakchott d'Information. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.