31 Juillet 2017

Algérie: L'ancien chef du gouvernement, Rédha Makek, inhumé au Carré des Martyrs d'El-Alia

L'ancien Chef du gouvernement et moudjahid, Rédha Malek, décédé samedi dernier, a été inhumé, hier après-midi, au Carré des Martyrs au cimetière El-Alia (Alger).

De hauts responsables de l'Etat, des membres du gouvernement, des personnalités politiques et nationales, des compagnons d'armes du défunt, ainsi que de nombreux citoyens ont assisté à l'enterrement. Etaient également présents, le président du Conseil de la nation, M. Abdelkader Bensalah, le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), M. Saïd Bouhadja, le Premier ministre, M. Abdelmadjid Tebboune, le président du Conseil constitutionnel, M. Mourad Medelci, le ministre d'Etat, directeur de cabinet à la Présidence de la République, Ahmed Ouyahia, le ministre d'Etat, Conseiller spécial du président de la République, Tayeb Belaïz, ainsi que le Conseiller auprès de la Présidence de la République, Saïd Bouteflika.

Dans une oraison funèbre, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a mis en exergue les qualités du défunt, affirmant que l'Algérie «a perdu un moudjahid, un dirigeant, un responsable connu pour ses positions et ses contributions, l'un des artisans de la grande épopée de l'Algérie, un négociateur présent aux étapes importantes de l'histoire de notre nation, un fils du peuple nationaliste attaché aux constantes de Novembre 1954, un politicien engagé, un diplomate chevronné et un grand républicain». «Le défunt qui a consacré sa vie au service de l'Algérie a été l'un de ceux qui ont fait face au terrorisme avec courage et bravoure», a ajouté M. Mihoubi, appelant les élites, les universitaires et les centres de recherche à «se pencher sur le parcours de Redha Malek qui a posé les bases d'une grande expérience politique et culturelle».

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a adressé un message de condoléances à la famille de l'ancien chef du gouvernement, Redha Malek, dans lequel il a loué les qualités du défunt «qui a voué sa vie au service de l'Algérie durant la glorieuse révolution et après indépendance», affirmant que l'Algérie «vient de perdre l'un de ses hommes émérites et vaillants fils, le grand militant et moudjahid, le frère et compagnon d'arme, Redha Malek, l'ami de tous, qui a œuvré dans le discrétion et parti en silence, mais dont la voix résonnera à jamais dans l'histoire de l'Algérie».

Algérie

CAF Ligue des champions - Le Wydad plus que jamais déterminé à rejoindre la finale

Pour la huitième fois depuis l'instauration de la Ligue des champions, en 1997, la finale mettra face à… Plus »

Copyright © 2017 La Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.