3 Août 2017

Sud-Soudan: Toutes les initiatives pour ramener la paix sont les bienvenues, selon l'ONU

A la fin de sa visite au Soudan du Sud, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, a souligné jeudi que les différentes initiatives pouvant ramener la paix au Soudan du Sud sont importantes, peuvent être complémentaires et que l'ONU est là pour les appuyer.

« Le fait qu'il y ait plusieurs initiatives en cours est une bonne chose », a déclaré jeudi M. Lacroix lors d'une conférence de presse organisée à Juba aux termes de sa mission de trois jours au Soudan du Sud.

Sur l'initiative du groupe régional IGAD (Autorité intergouvernementale sur le développement) visant à raviver l'accord de paix signé en août 2015, le Secrétaire général adjoint s'est félicité de voir « les pays de la région s'engager activement pour favoriser le retour de la paix au Soudan du Sud ».

Concernant les efforts menés par l'Ouganda pour favoriser la réunification de l'Armée populaire de libération du Soudan du Sud (APLS) scindée en deux groupes rivaux, M. Lacroix y voit « une initiative à un niveau différent mais qui peut aussi contribuer aux efforts de paix ».

Au cours de son séjour au Soudan du Sud, le Secrétaire général adjoint a également discuté du Dialogue national initié par les autorités sud-soudanaises et qui selon lui « peuvent être un instrument utile dans ce processus (de retour à la paix) », soulignant combien il important que ce Dialogue soit « aussi inclusif que possible de manière à prendre en compte le plus largement possible la diversité de la population au Soudan du Sud » ainsi que l'étendue de ses préoccupations.

Malakal : l'ONU déterminée à tout faire pour aider les civils

Lors de son troisième et dernier jour au Soudan du Sud, M. Lacroix s'est rendu à Malakal, la deuxième ville du pays située dans le nord. Accompagné du Représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan du Sud, David Shearer, il a visité un site de protection des civils géré par la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) où il a pu se rendre compte de la détresse de milliers de civils qui ont fui les combats, des défis sécuritaires et des efforts humanitaires déployés.

« Nous sommes déterminés à continuer à faire de notre mieux pour aider la population », a déclaré le Secrétaire général adjoint à l'issue de cette visite à Malakal, qualifiant son déplacement de très instructif sur les efforts faits sur place pour soutenir « les personnes déplacées mais aussi la population dans son ensemble, indépendamment de leur affiliation ».

A Malakal, M. Lacroix a également rencontré les autorités locales. Il s'est entretenu avec le Gouverneur adjoint de l'État du Nil Supérieur, John Odhong, et le Président de l'Assemblée de l'Etat du Nil Supérieur, Peter Col Wal, qui lui ont fait part des efforts locaux de consolidation de la paix, de dialogue intercommunautaires et des incitations faites auprès des populations pour une reprise des activités agricoles pendant la saison des pluies.

« Nous avons eu un bon entretien avec les autorités locales de Malakal et nous avons convenu que nous devrions continuer à travailler ensemble et à accroître notre coopération afin d'aider au retour de la stabilité et de créer de meilleures opportunités pour la population », a déclaré le Secrétaire général adjoint.

Déploiement de la Force de protection régionale : « nous sommes sur la bonne voie »

Alors que les affrontements se poursuivent, M. Lacroix s'est dit préoccupé par leurs conséquences sur les populations, soulignant que les belligérants doivent faire de leur mieux pour mettre un terme aux combats.

Le chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU espère une amélioration et un renforcement du climat de confiance à Juba et dans d'autres parties du pays avec le déploiement de la Force de protection régionale, soulignant que des efforts sont faits pour accélérer son déploiement.

M. Lacroix a annoncé qu'une unité du Népal et une partie d'une unité d'ingénierie du Bangladesh sont déjà présentes au Soudan du Sud. Il a également indiqué que des efforts sont en cours pour accélérer l'arrivée d'un bataillon du Rwanda. « Nous travaillons très dur avec d'autres pays contributeurs de troupes tels que l'Éthiopie et le Kenya et d'autres afin de voir le déploiement des unités dans les plus brefs délais. Comme je l'ai dit, c'est une question de mois, espérons-le si tout se passe bien, mais je pense que nous sommes sur la bonne voie », a-t-il dit.

Sud-Soudan

Ouganda/Kenya - Washington demande des mesures contre les leaders sud-soudanais

Les Etats-Unis accentuent la pression sur les leaders sud-soudanais, alors qu'un nouveau round de négociations… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.