3 Août 2017

Congo-Brazzaville: A Niari - Les travaux du gîte touristique du village Sossi réalisés à plus de 90%

Le chantier du gîte touristique du village Sossi est déjà réalisé à plus de 90%, selon le coordonnateur de la société Shibac Sarl en charge des travaux dans les départements du Niari, de la Bouenza et de la Lékoumou, Jean Claude Koumba.

Il s'est exprimé le 31 juillet dernier à l'occasion d'une visite de la ministre du Tourisme et des loisirs Arlette Soudan-Nonault dans cette localité située à quelques encablures de Dolisie.

Ce gîte devant également servir de Bureau d'information touristique (BIT) de Sossi, sera inauguré au terme des travaux par le Premier ministre Clément Mouamba.

« La maison est construite en briques naturelles et nous avons utilisé la main d'œuvre locale, en tenant compte du cahier de charges. Cependant, là où il manquait de techniciens, nous avons fait recours aux jeunes de Dolisie », a indiqué Jean Claude Koumba.

Le projet du gîte de Sossi fait partie d'un vaste programme qui s'étendra sur une période de six mois dans deux ou trois autres départements du pays. Environ vingt-quatre gîtes et BIT, en moyenne deux par département, seront érigés sur l'ensemble du pays. Il s'agit d'un programme ambitieux, porteur de germes de développement touristique. Ce projet permettra à l'Etat, aux collectivités locales, à la société civile et aux populations locales de prendre conscience de l'impact du tourisme dans le développement national. Il va aussi permettre aux Congolais de mieux connaître leur pays et ses concitoyens.

« Nous avons souhaité dans le cahier de charges que la main-d'œuvre soit du lieu d'implantation du gîte rural. La société a respecté toutes ces orientations. Aujourd'hui, nous apportons aux populations la diversification de l'économie qui passe par le tourisme », a déclaré Arlette Soudan-Nonault.

Elle a ajouté : « Il y a eu un partenariat public-privé qui s'est étendu aux populations. Il n'y a pas eu vol, ni arrêt des travaux. Chacun y a mis du sien pour l'aboutissement de ce projet. Nous allons revenir parce qu'il y a encore quelques petites choses à finaliser avant de réceptionner. Nous reviendrons ensuite avec le Premier ministre pour la grande inauguration qui mettra en lumière ce bijou et ouvrira la voie à la destination Niari ».

Le chef du village Sossi, Jean Sébastien Foutou a remercié le président de la République à travers la ministre du Tourisme et des loisirs pour l'érection de cet ouvrage. Il a demandé aux habitants de cette localité d'être vigilants et d'œuvrer pour l'aboutissement de ce projet touristique.

De son côté, satisfait du projet, le préfet du département du Niari, André Ovu a signifié que « pendant de nombreuses années le Congo a vécu essentiellement du pétrole. Or, aujourd'hui nous sommes conscients que le pétrole seul ne suffit pas, il faut diversifier l'économie. Ce qui vient de se réaliser ici, c'est un plus. A travers ce projet, nous sommes en train d'unifier le territoire du district de Louvakou. Il y a trois villages qui sont directement concernés par ce projet : Sossi, Nzoungou-Kibangou et Konda ».

Notons que le gîte de Sossi, d'une superficie de 240 m², va permettre d'améliorer les conditions d'accueil des touristes du site de Matadi ma Diata. Ce site très fréquenté a le mérite de mettre à la disposition des visiteurs des espaces de repos, de rafraîchissement et de restauration. A ce jour, ce projet a déjà englouti près de 80 millions de francs CFA.

Congo-Brazzaville

Un nouveau gouvernement dit «de l'efficacité»

Le nouveau gouvernement congolais a été nommé mardi soir 22 août. Il est… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.