4 Août 2017

Centrafrique: Rivalité latente au sommet de l'Etat au pays

Selon diverses sources, les relations entre le président Faustin-Archange Touadéra et le président de l'Assemblée nationale Abdou Karim Meckassoua sont mauvaises. Ils ne partageraient plus la même vision politique.

Ce vendredi, une marche contre le président de l'Assemblée nationale a été interdite à Bangui. Officiellement, la marche visait à mettre en cause Abdou Karim Meckassoua dans une supposée manoeuvre de destabilisation du président Faustin-Archange Touadera. Les partisans du président centrafricain accusent vertement le président de l'Assemblée nationale, « de conspiration ».

Mi-juillet, Didacien Kossimatchi, un proche du président Touadera avait accusé publiquement M. Meckassoua d'avoir recruté et fait venir des mercenaires tchadiens sur le sol centrafricain. A l'époque la justice s'est saisi de l'affaire selon Albert Mokpeme, porte-parole de la présidence centrafricaine.

La DW n'a pas réussi à joindre Abdou Karim Meckassoua pour avoir sa version des faits. Mais chez nos confrères de Jeune Afrique, le président de l'Assemblée nationale de la RCA a nié en bloc ces accusations: « Le mot d'ordre de la manifestation semble n'être rien de moins que le renversement du bureau de l'Assemblée nationale et de son président... En voilà des manières de putschistes », a-t-il déclaré.

Centrafrique

Une nouvelle étape dans le rapprochement UPC-FPRC?

Le FPRC, branche de l'ex-seleka dirigée par Nourredine Adam, qui contrôle tout le nord-est de la… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.