5 Août 2017

Congo-Brazzaville: Les deux pays envisagent de développer leurs échanges commerciaux

Des marchandises fabriquées en République du Congo peuvent être écoulées facilement sur le marché des Etats-Unis d'Amérique par le biais de l'AGOA.

Outre les exonérations fiscales, les deux pays explorent d'autres pistes pour développer leur coopération en matière de commerce.

Le ministre du commerce extérieur et de la consommation, Euloge Landry Kolélas a échangé le 4 août à Brazzaville avec l'ambassadeur des USA au Congo, Todd Haskell, sur les possibilités de développer les relations commerciales entre les deux pays.

« Nous avons plus parlé du programme des USA pour le commerce avec l'Afrique, à savoir le Forum de l'AGOA (African growth and opportunity act) qui aura lieu la semaine prochaine à Lomé au Togo », a indiqué Todd Haskell.

Le diplomate américain a évoqué la nécessité d'une participation active du Congo au processus de l'AGOA. Il s'agit d'une loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique, visant à réduire la pauvreté grâce à une croissance basée sur les exportations.

Le prochain Forum de l'AGOA se tiendra dans la capitale togolaise du 8 au 10 août prochain. Cette rencontre des acteurs du commerce américains et africains, permet à certaines marchandises fabriquées en Afrique d'être exonérées de taxes à leur arrivée sur le territoire américain.

Plus de 38 pays et environ mille délégués devront se retrouver au Togo dans le cadre de ce forum. Les exportations africaines en dehors du secteur de l'énergie dans le cadre de l'AGOA, ont sensiblement augmenté au cours de ces dernières années.

Congo-Brazzaville

Gendarmerie nationale - Plus de 200 éléments en pré-stages dans la ville océane

Les pré-formations qui se déroulent depuis quelques jours à Pointe-Noire portent sur le… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.