5 Août 2017

Ile Maurice: Hausse du prix des carburants - Non justifiée selon les experts

Le week-end débute mal pour les automobilistes. Le prix des carburants a pris l'ascenseur à minuit, hier. L'essence coûte désormais Rs 44,90 le litre alors qu'elle était vendue à Rs 42,70 depuis le 15 février. Le diesel passe de Rs 32,45 à Rs 35,35. Hausse qui intervient à la suite de la réunion du Petroleum Pricing Committee.

Dans les couloirs de la State Trading Corporation (STC) et au ministère du Commerce, la rumeur d'une éventuelle majoration s'était répandue depuis quelques jours. Mais le mot d'ordre avait été donné d'éviter toute fuite dans la presse.

Dans un communiqué publié hier soir, la STC explique qu'au 4 août, le Price Stabilisation Account (PSA) affichait un déficit de Rs 216,5 millions. Selon la STC, le prix de l'essence aurait dû grimper de Rs 7,94 par litre soit par 20,46 % et le diesel de Rs 7,38 par litre (25,02 %). «Il n'y a eu qu'une hausse de 10 % pour respecter les règlements.»

Cependant, un expert dans le domaine affirme que la nouvelle hausse n'est pas justifiée. D'abord, dit-il, le prix du baril de pétrole brut s'est stabilisé, comparé au pic de janvier et de février. «Il est même passé sous la barre des 50 dollars le baril depuis six mois. Il varie entre 47 et 49 dollars et les experts sont persuadés qu'il ne dépassera pas les 50 dollars de sitôt.»

De plus, la justification de perte de Rs 216,5 millions ne tient pas la route, maintient-il. «La STC ne dit pas dans son communiqué quel est le montant du profit qu'elle a engendré ces six derniers mois quand le prix du pétrole brut s'est stabilisé. Quelle somme a été versée dans les caisses du gouvernement ? »

D'ailleurs, cet observateur se base sur un des tableaux du communiqué de la STC pour soutenir ses dires. Dans ce graphique, l'organisme explique que pour la hausse du 15 février quand l'essence est passée à Rs 42,70, il s'est appuyé sur le prix de référence de l'essence, qui était de 553 dollars pour une tonne métrique, pour obtenir le prix par litre. Or, selon ce tableau, du 20 avril au 31 juillet, la tonne métrique était de moins de 553 dollars. Pendant le mois de juin, il était même descendu à 470 dollars.

Par ailleurs, notre interlocuteur avance que la STC ne donne pas d'indication de la somme versée au PSA après cette nouvelle hausse.

Ile Maurice

Singes en captivité - Une campagne lancée pour interdire la pratique à Maurice

Une vidéo et une pétition circulent sur les réseaux sociaux. Leur but : sensibiliser afin qu'une… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.