6 Août 2017

Cameroun: CAN 2019, la CAF crucifie le régime de Yaoundé

L'intégralité de la charge du président de la Confédération Africaine de Football (CAF) Ahmad Ahmad contre le Cameroun.

«La décision prise c'est de ne plus donner la responsabilité des visites d'inspection aux membres du comité exécutif, ni à la commission d'organisation. Maintenant c'est un cabinet d'audit de renommée, accepté par tout le monde qui assure ces visites d'inspection avec des experts en football. On verra. Vous avez entendu les déclarations des autorités politiques camerounaises qui nous annoncent qu'ils sont prêts pour ça. Pour nous c'est tout simplement envoyer cette délégation pour inspection et prendre acte. Dommage que certains de Vos collègues ne comprennent pas la réalité lorsqu'ils insistent sur cet aspect qui n'est pas un point dont on doit discuter. Mais au jour d'aujourd'hui je peux vous confirmer avec le standard, le cahier de charge qui est en place aujourd'hui aucun site au Cameroun n'est disposé à accueillir la CAN. Au jour d'aujourd'hui dont nous parlons".

Relance du journaliste sur l'hypothèse il souligne: " l'hypothèse c'est tout simplement d'attendre que les autorités camerounaises avec la structure du football, il y a un comité d'organisation qui va accueillir la visite d'inspection et ces experts vont analyser et ce ne sera pas là honte de la CAF . Les décisions vont êtres prises de manière objectives et respectant les décisions et procédures internes de l'organisation".

Par la suite il ajoute: "2019, je ne vais pas spéculer. Mais sachez que nous n'attribuons pas de gré à gré nos compétitions. Il faut ouverture d'appel d'offre même si on a le rapport que le Cameroun ne peut pas, même avec le temps imparti, on va ouvrir l'appel d'offre. Il y a même deux pays qui se manifestent déjà. Je vois dans les médias, l'Algérie, le Maroc qui veulent l'organisation. Vous me demandez de vous répondre. Concrètement il y a une situation aujourd'hui qui ne répond pas à la réalité. Moi je dis là où nous parlons, même une CAN à 4 équipes, le Cameroun n'est pas prêt. À 4 équipes ils ne sont pas prêts ".

Le président de la CAF était en visite au Burkina Faso sur invitation du président Roch Kabore.

Cameroun

Le dur combat des familles des victimes un an après la catastrophe ferroviaire d'Eséka

Le 21 octobre 2016 le déraillement d'un train provoquait la mort de 79 personnes au Cameroun. Un an après… Plus »

Copyright © 2017 Africa Info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.