6 Août 2017

Congo-Kinshasa: Incendie à la prison de Munzenze à Goma

Il n'y a pas eu de fuite à la suite de l'Incendie à l'Etablissement de Garde et de l'Education de l'Etat -EGEE-, rassure Mme Berthe Chekanabo Nsimire, Chef de Division Provinciale de la Justice au Nord Kivu.

L'événement a été remarqué par la garde de cette maison carcérale mardi 1er août 2017 vers 13 heures, heure locale. Il s'agit du début d'un incendie qui s'est déclaré à travers le plafond du bâtiment de l'Etablissement de Garde et de l'Education de l'Etat (EGEE), abritant les pavillons du tribunal pour enfants, qui héberge les enfants en conflits avec la loi et les femmes.

Actuellement, la prison centrale de Munzenze de Goma est gardée par les commandos venus renforcer la police depuis le phénomène des évasions des prisons dans différentes villes de la RDC, d'une disposition très souple, craignant la tactique du type Prison break.

Ainsi, les unités commises à la garde de la prison centrale de Goma ont commencé par boucler toutes les entrées de la prison et cela d'une manière hautement ordonnée sans un même coup de balle, car le bâtiment qui venait de prendre feu est séparé avec celui des hommes par un allé de plus au moins 10 mètres.

Vu que la prison de Goma se trouve dans un milieu très compliqué pour la sécurité en cas d'une tentative d'évasion.

Entre autres, parce que juste derrière c'est le marché central de Virunga Goma et le centre médical MUUNGANO ; en face, il y a la Cathédrale St Joseph et le Centre pour handicapés physiques, et le reste de ses alentours c'est le camp des policiers et l'hôpital Général de Référence CBCA Virunga ainsi que les populations civiles qui habitent sur l'espace du camp Munzenze.

Le service provincial de la protection civile et les sapeurs pompiers de la Monusco sont arrivés avec un léger retard avec leurs camions anti-incendie.

Mais, entretemps, les contingents de la Gendarmerie Sénégalaise de la Monusco Goma sont aussi venus pour appuyer les forces loyalistes, car après Makala à Kinshasa, une rumeur s'était propagée signifiant que Goma serait sur la liste où des évasions devaient avoir lieu. Très calmement, le feu qui a attaqué le bureau du Directeur de la prison, a été maîtrisé.

Abordé par la presse, M. Patrick Mukendi, le Directeur de la prison centrale de Goma, très brièvement, a rassuré qu'aucune évasion n'avait eu lieu. "Seuls les pavillons des femmes et mineurs (enfants en conflit avec la loi) sont endommagés et les dossiers judiciaires sont intacts", a-t-il indiqué.

Même chose pour Mme Berthe Chekanabo Nsimire, Chef de Division provinciale de la Justice du Nord-Kivu, puisqu'elle a aussi confirmé qu'aucun prisonnier ne s'est échappé.

Une source pénitentiaire qui a requis l'anonymat, a confié que le feu serait dû aux morceaux de mousse brûlés par les filles et par mégarde, la flamme a attaqué les triplex du plafond en état de vétusté. Car, depuis 2009, ils n'ont pas encore été remplacés. C'est, donc, ainsi, assure-t-il, que l'incendie s'est déclaré.

Congo-Kinshasa

Une ONG dénonce les transferts financiers d'une banque vers le Hezbollah

Un groupe d'enquêteurs de l'ONG américaine Enough Project dit avoir découvert qu'une banque… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.