6 Août 2017

Congo-Kinshasa: Kikwit - Le Général Dieudonné Mutupeke lance " l'opération Kikwit ville de la paix"

C'est sur un ton autoritaire que le Général Dieudonné Mutupeke, commandant de la 11ème Région militaire vient de lancer l'opération dénommée "opération Kikwit ville de la paix".

L'événement a eu lieu le week-end dernier au terrain du camp Nsinga, dans la commune de Lukolela. C'était lors d'une parade mixte organisée, à cet effet. «L'objectif poursuivi est de neutraliser tous les groupes des jeunes non reconnus par l'Etat, neutraliser tous les bandits et autres inciviques qui créent de l'insécurité dans la ville», a expliqué le général. «Nous voulons vous donner des lignes de conduite pour l'opération que nous lançons ce jour, mais qui, en fait, avait commencé lundi de la semaine passée. Vous connaissez bien notre mission. Sachez que notre mission primordiale est de défendre l'intégrité territoriale.

Deuxièmement, c'est celle de sécuriser la population et ses biens. Là où se trouvent des policiers ou des militaires la population ne doit pas toujours se plaindre suite aux cas des vols, des assassinats, des menaces etc.», a-t-il dit, s'adressant aux différents éléments de la police et de l'armée présents lors de l'événement. Le Général a également indiqué que cette opération sera réalisée dans le respect des consignes données, dans la discipline et dans un grand patriotisme. «Cela vous incite à l'amour de la patrie et du prochain. Pas de négociation, pas de règlement de compte».

Il a saisi cette opportunité pour rappeler les principes de base d'un bon commandant : «Un bon commandant doit d'abord prévoir tous les inconvénients qui pourraient arrivés. Il doit ensuite donner un ordre clair et précis. Enfin, il doit contrôler si l'exécution a été faite conformément à l'ordre donné», a-t-il insisté. Le général a aussi élucidé les motivations qui ont présidé à cette opération : «Si nous lançons cette opération, c'est puisqu'il y a des signes. Exemple, un motard a été tué à coup de machette la fois passée par un client qu'il avait transporté ; 28 maisons ont été brûlées par des groupes de jeunes adeptes de la musique "décalée"... », a-t-il déclaré.

Il a présenté au public un voleur de grand chemin qui a dérobé dans plus de dix maisons pour la plupart des magistrats, des médecins, des autorités politico-administratives : «Ce voleur s'appelle Kayi-Kayi. Il a déjà été en prison. Mais, suite à la grâce présidentielle il était sorti. Mais, le revoilà dans sa sale besogne». «Concernant l'opération, la population doit vaquer librement à ses occupations, nuit et jour. Mais, pas de libertinage», a éclairé le commandant de la 11ème Région militaire.

Congo-Kinshasa

Ituri - 40 personnes meurent dans un éboulement de terrain au bord du lac Albert

Les catastrophes dues aux affaissements des terres sont fréquentes dans cette province de l'Est de la RDC. Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.