6 Août 2017

Congo-Kinshasa: De passage au tournoi de la cohésion nationale - Ngaliema - Félix Kabange a marqué sa présence !

Qatar domine l'étoile de Manenga et rejoint Athlético en quart de final. Le tournoi de la cohésion nationale continue de mobiliser la jeunesse de Ngaliema.

Au terme de la dernière journée du Pool A qui a opposé le club de Qatar au tenant du titre l'étoile de Manenga, le ministre de l'aménagement du territoire et rénovation de la Ville, Félix Kabange Numbi a fait un passage remarqué. A l'occasion, il a manifesté une forte envie de communier avec cette "jeunesse de la Majorité Présidentielle" qui soutient l'initiative du communicateur de la famille politique du Raïs.

Bonne opération réalisée par Qatar. Ce club est venu à bout de l'étoile de Manenga dans le cadre de la quatrième et dernière journée de la phase de Pool de la 7ème édition du tournoi de la cohésion nationale. Deux buts à un, c'était le score final du match. Une rencontre très disputée et d'une forte intensité. Pour ce choc du jour qui a opposé ces deux clubs, Manenga a été le premier à ouvrir la marque dès la 29ème minute. Et c'était sur une astucieuse balle arrêtée par son renard de surface à l'attaque. Le ballon a fini sa course dans le filet suite à un coup franc savamment tiré par ce dernier. Dès cet instant, les deux équipes ne pouvaient plus s'observer. Qatar a commencé à courir derrière le score. Malgré tout, Manenga est resté maître du terrain.

Le jeu se déroule dans la moitié du terrain de Qatar. A la 29ème minute, l'ailier gauche de Manenga a raté une action survenue d'une contre-attaque où il s'est retrouvé seul face au gardien de l'équipe adverse. C'est cette action qui a sanctionné la mi-temps, car les minutes restantes ne réserveront plus rien d'alléchant au public. Score à la pause : 1 but à 0 en faveur de Manenga. Au retour des vestiaires, l'on remarquera le respect de consignes données par le coach de Qatar à ses poulains. Car, la différence de jeu se fait remarquer sur le terrain. La bataille a été acharnée au milieu de terrain. Le coach de Qatar sort son milieu de terrain pour un autre. C'est ainsi que cette équipe va brûler la politesse au tenant du titre.

4 minutes après le coup d'envoi de la deuxième mi-temps, l'ailier gauche de Qatar s'est retrouvé sur le flanc avant de déposer le cuir sur la tête de son numéro 9 pour le but égalisateur. Qatar continue de faire la pression sur son adversaire du jour. Tenez ! A 15 minutes de la fin du match, Qatar double la marque. Cette fois, c'est ce milieu de terrain entrant qui a alourdi le score dans une action semblable à la première. Au coup de sifflet final de l'arbitre, Qatar l'a emporté par un score étriqué de deux buts à un. Il rejoint donc Athlético en quart des finales.

Athlético, lui, avait eu raison de Masiala par la marque de deux buts à un. Pour rappel, sur l'ensemble de ses matchs disputés en phase de pool, Qatar a remporté deux rencontres sur trois. Respectivement 3-2 face à Masiala, 0-2 contre Athlético et 2-1 contre Manenga. Il sort donc avec la tête haute dans un pool dont il ne partait pas favori. Il attend son adversaire qui fera surface dans les prochains jours lors des rencontres du pool B.

Congo-Kinshasa

Plus de 20 mille réfugiés de la RD Congo à Lunda norte

21.116 citoyens de la République Démocratique du Congo (RDC) sont abrités dans la province… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.