7 Août 2017

Sénégal: 281 forages en 18 mois - Macky drague le monde rural

L'Office des forages ruraux (Ofor) ambitionne de construire en l'espace de 18 mois, au total 281 forages en milieu rural. L'annonce a été faite hier, dimanche 6 août, par le directeur général de l'Ofor, Lansana Gagni Sakho, qui était l'invité de l'émission politique Objection de la radio Sud Fm, aminée par Baye Oumar Guèye.

Après la Couverture maladie universelle (CMU), les bourses familiales et d'autres programmes contenus dans le PUDC qui auraient impacté sur le vote des électeurs ruraux, Macky Sall poursuit son opération de charge dans le monde rural. D'ailleurs, soutient M. Sakho, la victoire de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) en milieu rural lors des Législatives du 30 juillet dernier, est en partie due aux réalisations hydrauliques.

La mouvance présidentielle, Benno Bokk Yaakaar (Bby), sortie victorieuse aux élections législatives du 30 juillet dernier, croit fermement que les populations adhèrent aux politiques publiques mises en œuvre par le régime du président Macky Sall, surtout dans le monde rural.

C'est la conviction du Directeur général de l'Office des forages ruraux (Ofor), Lansana Gagni Sakho. Invité à l'émission politique Objection de la radio privée Sud Fm du dimanche 6 aout dernier, M. Sakho reste persuader que la large victoire de Bby en milieu rural est en partie liée aux réalisations du gouvernement, notamment l'accès à l'eau potable pour les familles vulnérables.

Racontant une anecdote, il indique les populations du monde rural soutiennent que «c'est maintenant que nous commençons à faire parti du Sénégal». A son avis, le chef de l'Etat, après la tournée effectuée dans le monde rural, est en train de régler la première question qui lui avait été posée par les populations, à savoir celle de «l'eau».

Reconnaissant, par ailleurs, des disparités énormes sur la base de la situation de référence, avec une zone centre qui atteint des taux de 80% au moment où celle du Sud connait un taux d'accès de moins de 40%, Lansana Gagni Sakho laisse entendre que l'Ofor est «en train d'accélérer la cadence de construction de forages».

Il a ainsi annoncé qu'un contrat vient d'être signé avec une banque. Le but visé est, à son avis, «sur un délai de 18 mois, de construire 281 forages». Pour ce faire, une délégation de service public est en train d'être mise en place, selon ses assurances. L'idée pour lui, c'est de faire en sorte que le robinet chez soi dans le monde rural ne soit plus un luxe.

Le cadre de l'Alliance pour la République (Apr) a en outre fait le bilan de l'office de 2012 à décembre 2016. A l'en croire, «nous sommes arrivés à donner de l'eau potable à 700.000 personnes dans le monde rural».

Mieux, poursuit-il, avec la construction d'ouvrages, l'Ofor est parvenu à donner de l'eau à près de 1 million de sénégalais. Assurant que le travail va se poursuivre, il a tout de même précisé «qu'on ne peut pas le finaliser tant que nous serons dans une logique de gestion communautaire».

Sénégal

Décès d'Aliou Sow, le fondateur de la CSE

Le fondateur du groupe de BTP (bâtiments et travaux publics), la Compagnie sahélienne d'entreprises (CSE),… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.