7 Août 2017

Afrique: Chan 2018-préparation - Les Diables rouges l'emportent face à la Guinée Equatoriale

Les Diables rouges locaux se sont imposés le 6 août au stade Alphonse-Massamba-Débat (2-1) face aux Nzalang de la Guinée Equatoriale, en match retour de préparation pour le Championnat d'Afrique des nations (Chan) Kenya 2018.

Au match aller disputé en terre équato-guinéenne, les Congolais s'étaient inclinés (0-1). Si c'était un match à élimination directe, le Congo serait éliminé à cause d'un but encaissé sur sa pelouse. Ce qui est d'ailleurs un avertissement avant d'entamer la double confrontation à élimination directe face aux Léopards de la République démocratique du Congo, le vendredi 11 août au stade de l'Unité à Kintélé. Dans ce match amical international qui s'est joué dans cet esprit, les Diables rouges ont affiché deux visages. L'équipe qui a débuté a été plutôt convaincante notamment avec un Junior Makiessé très percutant sur les côtés. Césair Gandzé, Bersyl Obassi, Matheus Botamba et les autres ont réuni les ingrédients pour une entame de match parfaite.

Manuel Sapunga Mbara, le portier du Nzalang est sollicité dès la 3e minute sur la frappe de Junior Makiessé. Et dans les trois minutes qui suivaient, le Congo concrétise sa première occasion. Jaures Ngombé dans les airs fait une bonne reprise à Matheus Botamba, qui ajuste le gardien (6e minute).

Junior Makiessé se montre ensuite très décisif sur l'action du deuxième but des Diables rouges. Il a fait parler sa pointe de vitesse, laissant sur le carreau une bonne partie de la défense équato-guinéenne avant de trouver dans la foulée Bersyl Obassi, bien placé, a transformé son offrande en but à la 20e minute. Avec un retard de deux buts, les visiteurs ont toutes les peines du monde à se montrer dangereux en première période. La Guinée Equatoriale n'a mis Barel Mouko a contribution qu'une seule fois. Et c'est sur le coup franc de Roben Obama Nsue à la 43e minute . Les Diables rouges n'ont pas entretenu le même rythme pendant la seconde période car certains joueurs qui sont rentrés n'ont pas donné satisfaction. C'est d'ailleurs la Guinée Equatoriale qui a su élever son niveau, alignant à son tour des occasions franches.

Malgré l'expulsion de Mariano Ondo à la 67e minute à cause de son vilain geste sur Bissiki, le Nzalang a pu trouver des ressources pour réduire le score à la 85e minute. Le coup franc de Federico Bicoro Akieme a laissé Barel Mouko, masqué par son mur impuissant. Ce résultat de (2-1) a donné déjà les idées au staff technique des Diables rouges sur le groupe à aligner le vendredi contre la RDC et le travail restant à faire.

« En première mi-temps on a bien commencé. Les dix dernières minutes nous avons péché. Et toute la deuxième mi-temps, les changements opérés ont influencé notre prestation. De toutes les façons, cela nous donne quand même une idée par rapport au groupe que nous disposons. Nous avons joué en Guinée Equatoriale, on a été battu, l'équipe n'était pas à la hauteur. Aujourd'hui (dimanche), les enfants se sont réveillés par rapport à ce qu'on leur a dit, par rapport au travail qu'ils ont fait. Ça ne peut pas venir d'un seul coup comme ça. Il faut du temps. Les quelques jours qui nous restent nous permettront d'asseoir un groupe opérationnel », a commenté Barthlélemy Ngatsono, le coach des Diables rouges A'

Congo-Brazzaville

EPSP - La rentrée scolaire 2017-2018 déjà menacée !

Les enseignants annoncent un arrêt de travail à partir du lundi 4 septembre 2017, jour prévu pour la… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.