8 Août 2017

Centrafrique: Ce conflit oublié où pointe un génocide

Photo: Photo: OCHA
Des personnes déplacées à l'aéroport de Bangui en République centrafricaine

Il y a en Centrafrique des signes avant-coureurs de génocide, selon l'ONU. Le pays peine toujours à se relever d'un conflit entre groupes armés, notamment Séléka et anti-Balaka.

Au moins 34 personnes ont été tuées dans les récents combats entre groupes armés dans le nord-ouest et le sud de la Centrafrique, selon un décompte de l'agence humanitaire des Nations Unies (Ocha). Hier, le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires, Stephen O'Brien, affirmait que "des signes avant-coureurs de génocide" étaient manifestes dans le pays.

Le responsable britannique a précisé qu'il avait été horrifié lors d'une visite dans une église catholique à Bangassou (sud du pays) où 2.000 musulmans ont trouvé refuge il y a trois mois et qui sont toujours encerclés par des combattants chrétiens menaçant de les tuer. "Les risques sont extrêmement hauts et nous devons nous concentrer" sur ce sujet "pour décider si nous les relogeons sur un autre site ou non", a-t-il dit. Il a réclamé plus de moyens pour la Minusca. Les Nations unies ont déployé quelque 12.500 militaires et policiers en Centrafrique, pays de 4,5 millions d'habitants, pour aider à protéger les civils et soutenir le gouvernement du président Faustin-Archange Touadera, élu l'an dernier.

Christian Bouquet, professeur de géographie politique à l'Université de Bordeaux-Montaigne et chercheur au laboratoire Les Afriques dans le monde, rappelle que ce n'est pas la première fois qu'une telle alerte est lancée par l'ONU. Écoutez-le en cliquant sur le lien ou l'audio.

Centrafrique

Onze volontaires de la Croix-Rouge tués depuis le début de l'année

Le président de la Croix-Rouge centrafricaine, Antoine Mbao-Bogo, a condamné les tueries des volontaires… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.