8 Août 2017

Afrique du Sud: L'ANC fait encore front malgré les défections

En Afrique du Sud, à une vingtaine de voix près, Jacob Zuma a évité la destitution. Mardi soir l'Assemblée nationale a rejeté la motion de défiance proposée par l'opposition, mais la majorité n'a jamais été aussi courte. Beaucoup y voient le résultat de l'accumulation des scandales qui ont entaché la présidence Zuma avec des conséquences sur son parti.

Depuis un an les fissures au sein du gouvernement de l'ANC se font de plus en plus visibles. En août 2016, l'ANC perdait les municipalités de Johannesburg et Pretoria.

Un revers historique pour le parti au pouvoir depuis la fin du régime de l'apartheid, un coup de massue qui aurait dû déboucher sur une remise en question, selon de nombreux observateurs ; mais à l'ANC on fait front, c'est l'unité avant tout et contre tous.

L'ANC fait front contre l'avis des figures historiques de la lutte anti-apartheid. Les « vétérans » demandent la démission du président depuis près d'un an.

Parmi eux Ahmed Kathrada, meilleur ami de Nelson Mandela, refusait que Jacob Zuma assiste à ses obsèques qui se sont d'ailleurs transformées en véritable tribune anti-Zuma.

La contestation prend un tournant décisif au printemps 2017. Zuma remercie le très respecté ministre des Finances Pravin Gordhan, du Parti communiste, ce qui ébranle l'alliance tripartite au pouvoir en Afrique du Sud, alliance constituée de l'ANC, du Parti communiste et de la Cosatu, la puissante centrale syndicale. Elle aussi demande aussi la démission du chef de l'Etat et lui interdit d'assister à ses meetings.

Puis les défections s'enchaînent « au sein même » de l'ANC : son secrétaire général demande l'ouverture d'une enquête sur les liens entre le clan présidentiel et la famille Gupta.

Il est suivi par le vice-président Cyril Ramaphosa, aujourd'hui en bonne place dans la course pour prendre la tête de l'ANC, tout comme Nkosazana Dlamini-Zuma. Mais beaucoup doutent que le parti soit encore en mesure de remporter les prochaines élections.

Afrique du Sud

L'athlète Oscar Pistorius condamné à une nouvelle peine de plus de 13 ans de prison

En Afrique du Sud, l'athlète Oscar Pistorius a été condamné en appel à 13 ans et 5… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.