8 Août 2017

Cote d'Ivoire: Célébration de l'an 57 - 232 milliards F Cfa payés à 3900 entreprises

Heureuses sont des entreprises. En effet, dans son message à la nation du 06 août dernier, le président Alassane Ouattara a annoncé que la somme de 232 milliards FCFA a été payée à 3900 entreprises dans le cadre du règlement de la dette intérieure. Un montant et un nombre d'entreprises pas du tout négligeables quand l'on sait que les opérateurs économiques, pour vilipender les autorités ivoiriennes, ont toujours dénoncé le non-paiement des travaux effectués.

Par ce règlement de la dette intérieure des entreprises, le secteur privé, a relevé Ouattara, « continuera de jouer un rôle moteur dans la croissance économique de notre pays ». Une action qu'il faille saluer en reconnaissant cet effort de paiement des arriérés de la dette intérieure, sur instruction du chef de l'Etat, et cela, malgré les difficultés liées à la chute des cours du cacao sur le marché mondial.

Cela a eu des répercussions néfastes sur l'économie ivoirienne et sur la vie des populations, notamment des paysans. Toute chose qui a amené Alassane Ouattara à prendre « l'une des décisions les plus difficiles » depuis son accession au pouvoir d'Etat.

A savoir la baisse du prix aux producteurs de cacao, face à la chute brutale de plus de 40 % des prix sur le marché mondial. Cependant, pour éviter une baisse encore plus forte des prix, l'Etat, a précisé le président, a dû renoncer, au profit des producteurs, à une partie significative des prélèvements fiscaux sur le cacao.

Dans son intervention télévisée, il a par ailleurs insisté sur « la transformation structurelle de notre économie et l'amélioration des conditions de vie des populations, notamment celles des jeunes et des femmes ».

Un engagement, a souligné le chef de l'exécutif ivoirien, « qui sera tenu ». Il n'a pas non plus occulté la transformation des produits agricoles, la stabilisation les revenus des paysans et la création davantage d'emplois pour la jeunesse. L'autonomisation des femmes continuera pour Ouattara, d'être une priorité du gouvernement.

Se réjouissant au passage des actions menées dans le cadre de la cherté de la vie. Une amélioration des conditions de vie des populations qui va se faire également, selon le chef de l'Etat, par le truchement d'investissements massifs dans les infrastructures routières, énergé- tiques et de l'eau potable.

Au chapitre de la bonne gouvernance, Alassane Ouattara a réitéré son engagement à lutter contre la corruption à tous les niveaux.

« Les ressources de l'Etat doivent servir à la majorité des Ivoiriens et non pas à quelques-uns. Les détournements des deniers publics seront sévèrement punis et des poursuites seront engagées contre les auteurs », a-t-il prévenu.

Cote d'Ivoire

Près de 2 000 agents des douanes débrayent 48 heures

En Côte d'Ivoire, le secteur des douanes est en grève. Les agents des douanes du pays ont… Plus »

Copyright © 2017 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.