8 Août 2017

Burkina Faso: Burkinabè et Belges veulent donner un nouveau visage à Saaba

L'ONG ASMAD en collaboration avec Défi Belgique Afrique (DBA) ont lancé, le premier camp d'assainissement et d'échanges interculturels, le lundi 17 juillet 2017, dans la commune rurale de Saaba.

La commune rurale de Saaba aura bientôt un nouveau « look ». Les autorités municipales vont recevoir un coup de pouce de l'ONG ASMADE et l'ONG Défi Belgique-Burkina pour débarrasser la localité de ses ordures.

A cet effet, ils ont lancé leur premier camp d'assainissement et d'échanges interculturels. Ce projet baptisé : « Do it with Africa/Asia » vise à amener les jeunes adolescents et les enfants, à prendre conscience des déséquilibres mondiaux, à favoriser la compréhension mutuelle et le dialogue interculturel, tout en suscitant davantage l'intégration de comportements solidaires et responsables.

Ledit camp a été lancé, le lundi 17 juillet 2017, dans la commune rurale de Saaba. Pour la représentante des jeunes, Raïssa Guigma, c'est très important d'accorder une importance au projet. A l'entendre, après une année de formation des échanges interculturels ont été menés dans l'optique d'impliquer les jeunes dans le projet d'assainissement des rues de Saaba.

A l'en croire, les journées de formation ont permis aux jeunes Burkinabè et ceux venus de la Belgique de prendre conscience des réalités de chaque pays.

Ainsi donc, ces connaissances seront mises en œuvre pour le changement des mentalités pour un avenir meilleur, a ajouté la représentante des jeunes.

Pour le représentant du maire de la commune de Saaba, Kouka Joseph Rouamba, les activités, qui seront menées pendant deux semaines, permettront de donner un nouveau visage de plus en plus propre et rayonnant à la commune. Selon lui, les résultats qui seront atteints grâce aux efforts conjugués des jeunes Burkinabè et Belges.

« La coopération Nord-Sud est à encourager. L'assainissement est un défi majeur à partager dont chacun a l'obligation d'y mettre toute son énergie, parce que la santé et la vie de tous en dépendent », a insisté M. Rouamba.

Car, a-t-il dit, elle permettra une mutualisation des connaissances, des expériences, mais aussi un brassage culturel. Quant à la secrétaire exécutive de l'ONG ASMAD, Juliette Ouédraogo, elle a rappelé que le projet va contribuer à la sensibilisation, la mobilisation et la formation des jeunes.

Il est piloté depuis 2011 avec la collaboration de l'ONG Défi Belgique Afrique (DBA) pour sensibiliser aux défis de développement, a-t-elle souligné. La secrétaire exécutive de ASMADE a soutenu que durant deux semaines, les jeunes vont travailler avec des associations de jeunes et de femmes qui collectent les ordures.

Burkina Faso

4 017 cas suspects de dengue, 11 décès

Dans le même temps, 4 017 cas suspects ont été enregistrés. Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.