9 Août 2017

Tunisie: Le fort des fous de Narimane Mari

Au bord du lac Majeur, le festival de Locarno en Suisse souffle cette année ses 70 bougies et présente 18 films en compétition. Parmi eux, le deuxième long métrage de l'Algérienne Narimane Mari, Le fort des fous.

C'est une histoire de colonisation et de conquête transcendée par l'imagination d'une jeune cinéaste algérienne. A la fin du XIXe siècle, dans un fort du Sahara algérien, des Africains et des Occidentaux, des marchands et d'anciens esclaves créent une utopie, une communauté d'égaux, libre et joyeuse qui va bientôt être mise à mal par les puissances occidentales.

Née et élevée à Alger, Narimane Mari est venue au cinéma sans avoir suivi de cursus académique. Son premier film Loubia Hamra, mettait en scène des adolescents jouant à la guerre dans les années 1960 sur une plage d'Algérie.

Le thème colonial revient avec ce nouveau film, nourri de rapports de missions militaires du XIXe siècle et d'un extrait du discours de Dakar de Nicolas Sarkozy.

Tourné entre la Grèce et l'Algérie, avec des acteurs non professionnels, et à partir de dialogues souvent improvisés à la demande de Narimane Mari elle-même, Le fort des fous est une allégorie du passé qui nous ramène sans cesse au présent. A la crise des migrants, à la guerre en Syrie, et au présent bien sûr de l'Algérie, son pays natal.

Tunisie

Slim Riahi va saisir la justice

Nous avons attendu en vain une action du ministère public pour un retour à l'ordre, a-t-il ajouté… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.