9 Août 2017

Burundi: Grandes vacances - Cette jeunesse qui sort du lot

Considérée parfois par certains élèves comme la période de repos, de loisirs ou de tous les excès, la période estivale voient aussi naître certaines initiatives louables. La blogueuse Chancelle Bamuhaye nous fait découvrir Joe Carmine Bizumuremyi et son activité pour les enfants, Kids en ligne.

«Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années», dit-on. Ce dicton colle à merveille à Joe Carmine Bizumuremyi (16ans), ce jeune homme de Gitega qui organise un événement pour les enfants de sa ville natale. L'événement qu'il a nommé « Kids en ligne » a comme thème « Luttons contre les délinquances juvéniles et utilisons nos talents pour notre futur ». Cette activité permet aux enfants de Gitega de partager entre eux ce qu'ils ont comme talent en passant par des jeux, des petites compétitions comme miss kid, voice kid, dance kid et autres.

D'une pierre deux coups

«On a voulu rassembler et occuper les enfants de notre ville pendant les vacances d'été et aussi les priver de ces mauvais comportement qu'ils peuvent adopter pendant leur moment libre », fait savoir Bizumuremyi.

Et de préciser que les revenus qui seront collectés pendant cet événement feront objet d'aide aux enfants en situation de rue et serviront à faire des visites aux enfants se trouvant dans les différentes prisons et camps de réfugiés.

Journaliste en herbe à la radio Humuriza FM émettant depuis Gitega sa ville de résidence, Joe Carmine a trouvé son inspiration dans l'émission «Burundi bw'uno musi, Burundi bw'ejo» ( Burundi d'aujourd'hui, Burundi de demain) après s'être rendu compte que les enfants burundais se comptent parmi les oubliés de la société.

Tout n'est pas rose...

Bien que Carmine ait cette louable initiative de venir en aide aux enfants en mauvaise situation, il fait face à des différents obstacles et contraintes.

À côté du manque de soutien financier, qui entrave par ailleurs certains de ses projets, il est surtout découragé par ceux qui le considère comme enfant et lui disent qu'il ne peut rien faire de bien.

Du coup, malgré son jeune âge, Joe Carmine s'est armé de courage et veut prouver que le développement de la société commence par les enfants : «N'est-ce pas qu'on nous dit que nous sommes le Burundi de demain ?».

Burundi

Le pays «terrain fertile pour le trafic d'armes», selon un rapport de l'ONU

Le rapport des experts de l'ONU sur la situation en République démocratique du Congo,… Plus »

Copyright © 2017 YAGA. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.