9 Août 2017

Centrafrique: Des convois humanitaires pillés à Batangafo

Trois véhicules dans un convoi de huit camions contenant des vivres ont été pillés par des hommes armés à Batangafo vers le nord du pays. L'information est rendue publique par la coordination des affaires humanitaires dans l'aperçu humanitaire du 7 aout dernier.

Des organisations humanitaires continuent à être la cible des groupes armés en Centrafrique. Le 5 août, un convoi de huit camions a été intercepté par des hommes armés au quartier Lakouanga à Batangafo et trois ont été pillés. Selon l'évaluation faite par des humanitaires, ce pillage représente 2.554 tonnes de vivres emportés (1. 235 tonnes de céréales et 1. 219 litres d'huile).

La situation sécuritaire est relativement calme à Batangafo après les affrontements entre les groupes armés du 29 juillet au 2 août.

« Le bilan fait état de 221 abris incendiés sur les sites, 24 décès dont 14 civils ; 17 blessés dont 3 civils et plusieurs maisons pillées », rapporte OCHA dans l'aperçu humanitaire de la semaine.

Pour la coordination, les activités dans le domaine de la santé, eau-hygiène-assainissement, protection et CCCM continuent, mais restent toujours réduites à cause des mouvements limités des acteurs humanitaires par crainte des actes de violences.

Dans le cadre de la mise à jour du plan de réponse humanitaire de la zone, les acteurs estiment à environ 24. 000 le nombre de déplacés répartis dans les différents lieux de refuge.

Centrafrique

Onze volontaires de la Croix-Rouge tués depuis le début de l'année

Le président de la Croix-Rouge centrafricaine, Antoine Mbao-Bogo, a condamné les tueries des volontaires… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.