10 Août 2017

Afrique du Sud: Réactions après le rejet de la motion de défiance contre Zuma

En Afrique du Sud, la fièvre est retombée après la journée très mouvementée de ce mardi 8 août, lors de laquelle Jacob Zuma a une fois de plus sauvé sa tête. Le Parlement a rejeté une énième motion de défiance contre le président, 177 voix pour et 198 voix contre. Pour la première fois, ce vote avait lieu à bulletin secret. Fait marquant : une trentaine de députés de l'ANC ont fait défection et ont voté en faveur de la motion de défiance, malgré les consignes du parti et les pressions de leurs responsables. Réactions des Sud-Africains à Johannesburg.

Au lendemain du rejet de la motion de défiance, les dirigeants de l'ANC tentent d'apaiser les esprits. Le chef de la majorité au Parlement assure qu'il n'y aura pas de « chasse aux sorcières » pour retrouver les députés qui ont désobéi et voté contre Jacob Zuma. Mais Jannie en doute : « Oui, c'est censé être un vote secret, personne n'est censé savoir qui vote pour quoi...

Mais moi je suis persuadée qu'à la fin les députés de l'ANC ont eu peur de Zuma, à cause de tout ce qu'il se passe dans notre pays. C'était très décevant de voir qu'il n'est pas tombé. Mais je ne pense pas que ça va changer. Notre pays va de mal en pis. »

Dans les rues de Johannesburg, les Sud-Africains hésitent entre déception et résignation, comme Sizwe. « J'étais déçu que Zuma n'ait pas été sorti, parce que la pourriture se propage, confie-t-il. Nous ne savons même pas s'il y aura encore de l'argent dans les caisses de l'État quand il finira son mandat. »

En attendant, l'opposition prépare déjà son prochain recours. Le chef de l'Alliance démocratique Mmusi Maimane, souhaite lancer une nouvelle procédure visant à dissoudre l'Assemblée nationale pour que des élections anticipées soient organisées.

Ce mercredi 9 août, Jacob Zuma était déjà de retour aux affaires. Il a participé à un meeting en soutien à son ex-femme Nkozasana Zuma, candidate à la présidence de l'ANC en décembre. Le président a chanté avec la foule : « Nous sommes prêts pour Nkozasana ».

Afrique du Sud

Olivier Mahafaly Solonandrasana - Cap sur l'Afrique du Sud

Le Premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana quittera la Grande Ile cet après-midi pour se rendre en… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.