9 Août 2017

Congo-Kinshasa: Initiateur de la NCPS - Steve Mbikayi - "Les congolais ont compris que les journées villes - Mortes ne produisent rien"

L'appel lancé par le Rassemblement aux congolais pour observer deux journées villes-mortes fait couler encre et salive du côté des politiques congolais.

La Prospérité, quotidien d'action pour la démocratie et le développement, a voulu avoir la position des hommes politiques congolais quant à l'apport ou les méfaits des journées villes- mortes en République Démocratique du Congo. C'est Steve Mbikayi, Autorité Morale du Parti Travailliste et Ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire qui a réagi en premier sur ces actions initiées par une frange de l'opposition. Pour le porte-parole de la Nouvelle Classe Politique et Sociale, il s'agit là de manque des stratégies.

Car, souligne-t-il, c'est depuis 1990 que les politiciens ont adopté cette pratique et jusqu'à ce jour, il n'y a aucun résultat positif. Au contraire, c'est une manière de détruire le pays. Pour Steve Mbikayi, appelé la population à ne pas travailler relève ni plus, ni moins de l'irresponsabilité. Plus loin dans son intervention au micro de La Prospérité, des congolais ont fini par comprendre qu'observer des villes- mortes est une des meilleures manières de perdre davantage de temps.

C'est un appel au patriotisme, à l'amour du pays et surtout à la conscience nationale. Le pays ne sera pas bâtit par des journées villes-mortes, moins encore par des appels à la désobéissance civile, pense cet acteur politique qui prône le nationalisme. «C'est depuis 1990 que nous faisons des villes-mortes et nous n'avons rien gagné. Sur le plan économique, c'est la chute ; sur le plan social, c'est la misère. Des gens ont compris que nous perdons de temps en faisant des villes-mortes qui ne produisent rien», a-t-il affirmé.

Le Ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire a profité de cette occasion pour appeler l'ensemble des congolais, en particulier les jeunes, à l'éveil de conscience. «Vous faites la ville-morte le matin et le soir vous mangez quoi ? Il n'y a aucun politicien qui viendra vous nourrir chez vous. Prenez Conscience», a-t-il dit. Et de poursuivre «C'est par le travail que l'homme gagnera sa vie et non par des villes- mortes».

Défendre la souveraineté du pays

Faisant d'une pierre deux coups, le Ministre a profité de l'occasion pour lancer un appel pressant aux congolais pour la défense de la souveraineté du pays. «Nous devons défendre la souveraineté de notre pays et son indépendance. Nous devons dire non aux ingérences. Nous voulons une démocratie propre aux congolais», a déclaré Steve Mbikayi Mabuluki. Il faudra, à en croire le Ministre, que les congolais apprennent le civisme, l'amour du pays et la défense de la souveraineté nationale. Cela permettra une bonne collaboration entre les dirigeants et les dirigés.

Congo-Kinshasa

Ituri - 40 personnes meurent dans un éboulement de terrain au bord du lac Albert

Les catastrophes dues aux affaissements des terres sont fréquentes dans cette province de l'Est de la RDC. Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.