10 Août 2017

Afrique du Nord: Le processus politique en Libye à l'examen

« Malgré les difficultés qu'elle rencontre, la Tunisie ne ménage aucun effort, depuis des années, pour apporter toutes les facilités nécessaires à même de permettre à la mission des Nations unies en Libye d'aller de l'avant dans son action», a-t-il indiqué à l'issue de son entretien avec le ministre des Affaires étrangères, Khemaïes Jhinaoui.

Cela ne peut que témoigner de tout l'intérêt que porte la Tunisie à l'action de l'ONU, a-t-il dit.

L'entretien a permis d'examiner la meilleure voie pour venir en aide aux Libyens, accélérer le processus politique dans le pays et garantir l'installation des institutions permanentes et stables au service des différentes catégories du peuple libyen, a également déclaré Ghassan Salamé.

Selon lui, « l'opportunité semble aujourd'hui être bien réelle pour cela».

Au cours de cette rencontre, Khemaïes Jhinaoui a affirmé que la Tunisie est toujours prête à soutenir et à faciliter le travail de la mission des Nations unies en Libye.

Il a également dit avoir évoqué avec son hôte la feuille de route issue de l'accord de Skhirat et les pas à entreprendre après la visite en Tunisie il y a deux jours du chef du gouvernement d'entente nationale libyenne, Fayez Sarraj, et sa rencontre avec le président de la République, Béji Caïd Essebsi.

D'origine libanaise, Ghassan Salamé a récemment été nommé nouveau représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Libye, en remplacement de Martin Kobler.

Libye

Migrants en Méditerranée - «La mort n'est pas quelque chose qui nous effraie»

Depuis le 10 août, la Libye a interdit aux bateaux d'ONG qui secourent les migrants en mer d'entrer dans ses eaux.… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.