10 Août 2017

Kenya: La paix à préserver

L'accueil réservé par l'opposition aux résultats partiels de la présidentielle kenyane publiés hier suscite des inquiétudes. Selon les résultats de 90 % des bureaux de vote du pays proclamés par l'IEBC (Independent Electoral and Boundaries Commission), la commission électorale indépendante, le président sortant, Uhuru Keyatta, enregistre 54,57 % des voix contre 44,58 % pour son rival, Raila Odinga. La coalition de l'opposition a rejeté les résultats provisoires.

De même, elle a estimé qu'ils sont fictifs et reproché à l'IEBC de n'avoir pas mis à sa disposition les procès-verbaux. La réaction de l'opposition est angoissante. D'autant plus que la campagne électorale s'est déroulée dans un climat tendu, notamment marqué par l'assassinat du directeur du pôle technique de l'IEBC et l'attaque de la résidence du vice-président de la République. La tension a été si vive qu'à la veille du scrutin présidentiel, le chef de l'Etat sortant a appelé à la paix.

Les électeurs kenyans n'ont pas oublié que la rivalité politique entre les familles Kenyatta et Odinga existe depuis un demi-siècle. Le président sortant est le fils du père de la nation kenyane, Jomo Kenyatta. Lequel a exercé les fonctions de président de la République de 1964 à 1978. Son rival Raila Odinga est le fils du premier vice-président de la République du Kenya.

Les expériences douloureuses vécues lors des élections précédentes commandent a de ne pas contrarier le verdict des urnes. Les incidents consécutifs aux élections de 2007 se sont en effet soldés par 1000 morts et 600.000 déplacés. Jusqu'à ce jour, les sinistrés n'ont pas pu retourner sur leurs terres et n'ont pas bénéficié des indemnisations pourtant promises par le gouvernement de coalition mis en place après ces violences. D'où la nécessité de respecter le choix du peuple et préserver la-paix.

Kenya

Le gouvernement s'attaque à deux ONG critiques du processus électoral

La Commission kényane des droits de l'homme (KHRC) et Africa Centre for Open Governance (AfriCOG), deux ONG qui… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.