10 Août 2017

Sénégal: Placement d'Amy Collé Dieng sous mandat de dépôt - Des artistes implorent la clémence du chef de l'Etat et de la justice

Après le placement sous mandat de dépôt de la chanteuse Amy Collé Dieng, des Acteurs de l'industrie musicale (Aim) ont présenté leurs excuses au président de la République, Macky Sall et au peuple sénégalais. Face à la presse hier, mercredi 9 août, ils ont imploré la clémence de la justice pour la libération de leur «sœur».

Des musiciens du Sénégal font bloc pour soutenir la chanteuse Amy Collé Dieng. Après le placement sous mandat de dépôt de la chanteuse pour «offense au chef de l'Etat» et « diffusion de fausses nouvelles», des musiciens du Sénégal regroupés au sein des Acteurs de l'industrie musicale (Aim) ont demandé la clémence de la justice. En conférence de presse tenue hier, mercredi 9 août, ils ont imploré le pardon du Chef de l'Etat, Macky Sall et de tout le peuple sénégalais.

«Ce qui s'est passé est sans commentaires, on demande à Macky Sall qui est le premier protecteur des Arts et des Lettres de pardonner Amy Collé Dieng», a fait savoir le président de l'Aim, Zeynoul Sow. Idem pour l'artiste Abdou Guité Seck. «La chanteuse n'aurait jamais tenu ces propos si c'était dans un cadre public car, je la connais depuis longtemps et c'est une femme de cœur qui a joué son rôle en tant qu'artiste dans la société», a indiqué Abdou Guité Seck.

Prenant la parole, l'artiste Guigui a réitéré la clémence pour sa «collègue». «Tout ce que nous voulons, c'est la clémence puisque Macky Sall a décrété 2017, année de la culture». Elle renchérit en lançant un appel au ministère de la Culture et de la Communication : « je demande au ministère de la Culture d'aider les artistes car si Amy Collé Dieng était en activité en ce moment, elle n'aurait pas eu le temps de faire cet audio surtout qu'elle est enceinte».

Sur ce, le rappeur Xuman embouche la même trompette. Pour lui qui se dit être présent en tant qu'artiste et représentant du mouvement hip hop, «Amy Collé est une sœur et je demande la clémence surtout pour son état de santé».

Toutefois, si ces musiciens qui ont demandé la clémence pour la libération de Amy Collé Dieng, ils se sont «condamnés» ses propos qui lui ont valu la prison. «Après un long silence observé de sa part, nous l'attendions plus sous une forme artistiquement élégante et mélodieuse comme elle en a le talent. Cependant, nous analysons ceci comme étant le fruit d'une forte influence négative au vu des sujets abordés», a déclaré Zeynoul Sow.

Pour rappel, la chanteuse Amy Collé Dieng a, dans un enregistrement Whatsapp, tenu des propos jugés «outrageants» à l'endroit du Chef de l'Etat Macky Sall.

Sénégal

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.