10 Août 2017

Congo-Kinshasa: Déclaration du bureau de Moïse Katumbi

Ce lundi 7 août 2017, de nouveaux troubles ont éclaté à Kinshasa et dans la province du Kongo Central. Ils auraient fait au moins 12 morts, selon le bilan officiel. Nous adressons nos pensées sincères à leurs familles et à leurs proches ; nous déplorons ces nouvelles victimes du régime de Joseph Kabila.

Cet épisode de violence, qui vient s'ajouter à tant d'autres depuis plus d'un an, a été pensé et exécuté par le régime dont la stratégie est claire : faire régner le chaos dans le pays afin d'instaurer l'état d'urgence et ainsi créer un environnement propice à son maintien illégal au pouvoir.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté cette stratégie criminelle. Elle révèle, pour ceux qui en doutaient encore, le vrai visage de Joseph Kabila qui sacrifie des vies d'innocents pour parvenir à son objectif de pouvoir à vie.

Debout Congolais ! Refusons ces manœuvres macabres, exigeons le départ d'un régime illégitime, illégal, incompétent et criminel. Dès demain et le jour suivant, suivons massivement l'appel aux journées « villes mortes » !

Olivier Kamitatu, porte-parole

Bureau de Moïse Katumbi

Bruxelles, le 7 août 2017

Congo-Kinshasa

Ituri - 40 personnes meurent dans un éboulement de terrain au bord du lac Albert

Les catastrophes dues aux affaissements des terres sont fréquentes dans cette province de l'Est de la RDC. Plus »

Copyright © 2017 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.