10 Août 2017

Somalie: Famine - Le Conseil de sécurité appelle à protéger les humanitaires

Le Conseil de sécurité entend mettre un terme « par tous les moyens » aux conflits, en s'attaquant aux causes profonde « d'une manière inclusive et durable ».

Le risque de famine qui menace plus de 20 millions de personnes au Yémen, en Somalie, au Soudan du sud, et dans le nord-est du Nigéria préoccupe le conseil de sécurité. « Les conflits en cours et la violence ont des conséquences désastreuses sur le plan humanitaire et empêchent le bon acheminement de l'aide humanitaire à court, moyen et long terme », ont alerté ses 15 membres, soulignant la corrélation existant entre les pénuries alimentaires et la vulnérabilité des femmes, des enfants et des personnes handicapées.

Cette instance appelle toutes les parties aux conflits armés - et ceux qui les influencent - au respect du droit international humanitaire et à leur obligation de protéger les civils. Le Conseil insiste sur la nécessité de garantir non seulement la sécurité des opérations et du personnel humanitaire dans les pays qui sont en proie à un conflit, mais aussi de protéger les installations médicales, le personnel médical, les moyens utilisés pour leur transport et leur matériel.

Le Conseil de sécurité a déploré qu' « Au Yémen, au Soudan du Sud, en Somalie et dans le nord-est du Nigéria, qui sont déchirés par des conflits, certaines parties n'aient pas permis un acheminement sans entrave continu de l'aide alimentaire essentielle et des autres formes d'aide humanitaire », demandant à toutes les parties d'assurer un accès humanitaire en toute sécurité, et la distribution sur l'ensemble des territoires des denrées alimentaires, du carburant et des fournitures médicales essentiels d'importation.

Pour une action humanitaire plus efficace, il a demandé à ces pays de prendre des mesures urgentes, saluant au passage les efforts des donateurs pour apporter une réponse à ces quatre crises.

Somalie

De nouveaux éléments sur l'attentat du 14 octobre

La Somalie, une semaine après l'un des plus graves attentats de son histoire. Selon le ministère somalien… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.