10 Août 2017

Tunisie: La vigilance est de mise

Ce bateau abrite un projet européen d'extrême droite qui vise à repousser les personnes secourues en mer vers la Libye, mettant leurs vies en péril étant donné la situation dangereuse dans ce pays.

Le mouvement des marins de Zarzis et des jeunes de Gabès et de Sfax a montré le bon exemple contre le racisme, la haine et les actions extrémistes inhumaines anti-migration qu'envisage d'effectuer ce mouvement.

La position géographique de ce bateau qui circule dans la SAR Zone (Zone de recherche et de sauvetage) afin de provoquer les bateaux humanitaires de sauvetage indique qu'il est actuellement proche des eaux territoriales tunisiennes. Ceci porte à croire que son comportement a pour objectif politique de montrer qu'il est le bienvenu malgré les idées racistes et extrémistes qu'il représente, se revendiquant du groupe d'extrême droite «Génération Identitaire». Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux salue encore une fois la mobilisation des marins et des jeunes de Zarzis, de Gabès et de Sfax et le travail du «collectif contre le bateau raciste C-Star», appelle à plus de vigilance puisque le bateau est encore proche des eaux territoriales tunisiennes et qu'il peut toujours venir accoster en Tunisie.

Il interpelle les sociétés tunisiennes possédant des bateaux de ravitaillement à être à la hauteur de l'action citoyenne tunisienne contre le racisme et à refuser de collaborer avec le bateau C-Star sauf en cas de danger et affirme que son travail vise à ce que le bassin méditerranéen soit un espace de solidarité, loin du racisme et de la haine, et qu'il défende le droit des migrants à la liberté de circulation selon les conventions internationales.

Tunisie

Tendance haussière des investissements

Selon M. Saidi, le taux de croissance enregistré est dû à plusieurs facteurs dont l'évolution… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.