10 Août 2017

Congo-Kinshasa: Insécurité à Fizi - Des Congolais affluent vers le Burundi

Photo: Stefanie Glinski
Photo d'archives

Plusieurs vagues de déplacements des habitants des localités de Kikonde et Kasandjala (territoire d'Uvira) vers le Burundi sont signalés depuis trois jours. Ces déplacés fuient les affrontements qui opposent depuis lundi l'armée aux miliciens de Yakutumba dans la région, ont indiqué jeudi 10 août des sources locales.

D'après la société civile de Fizi, ces combats ont déjà fait treize blésés du côté des forces armées de la RDC (FARDC).

L'ambassade de la RDC au Burundi de son côté a signalé la présence entre les mains de la police de la province burundaise de Rumonge d'une quarantaine des Congolais ayant fui ces affrontements. Ils sont en détention pour séjour «irrégulier sur le sol burundais», ont rapporté des sources locales, sans plus de précisions.

C'est la 3e vague des Congolais arrêtés au Burundi, après avoir fui l'insécurité à Fizi, depuis le mois de juillet dernier.

Les deux premières vagues constituées respectivement de 57 et de 44 personnes étaient composées en majorité des femmes et des enfants. Ils avaient fui l'insécurité à Misisi, Lulimba et Lubichako, en territoire de Fizi, suite aux combats qui avaient opposé la même milice aux forces de sécurité congolaises.

En savoir plus

Fermeture du camp des déplacés Mugunga 3 à Goma

Le gouvernement congolais et le Haut-Commissariat aux Nations pour les réfugiés (UNHCR) ont… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.