10 Août 2017

Sénégal: Modernisation des transports urbains - Un investissement global de 49 milliards de francs

Mbour — Des investissements de l'ordre de 49 milliards de francs CFA ont été réalisés pour transporter un million de voyageurs, avec la création de près de dix mille emplois, dans le cadre du programme de renouvellement et de modernisation des transports urbains, a révélé, jeudi, à Mbour, le directeur général du Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (CETUD), Thierno Birahim Aw.

Indiquant que l'objectif de l'Etat du Sénégal est de "réduire fortement" l'insécurité routière, il a souligné que depuis le démarrage de ce programme de modernisation des transports urbains mis en œuvre par le CETUD, 2157 minibus ont été renouvelés dont 550 dans dix villes en dehors de la région de Dakar.

Ce programme connait ainsi "un franc succès", a-t-il relevé.

Selon lui, le projet vise le renforcement de la dotation des territoires en infrastructures routières de qualité pour un service de transport de qualité avec "des prix très attractifs".

Les tarifs sont fixés à 100 francs CFA à l'intérieur de la ville et 150 francs CFA pour la deuxième section, c'est-à-dire en dehors du périmètre communal.

"Ceci pour répondre complètement aux objectifs du président de la République dans le cadre de l'Acte 3 de la décentralisation mais aussi pour être conforme avec sa vision du Plan Sénégal émergent (PSE), notamment améliorer sensiblement les conditions de déplacement des populations", a estimé le DG du CETUD.

S'exprimant lors de la cérémonie officielle de remise de 38 clés de minibus à Mbour (ouest), M. Aw estime que pour un service de transport efficace, il faut des bus confortables et des routes de très bon niveau et qui sont très bien maintenus.

"Ce à quoi le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement travaillent avec des bus complètement montés au Sénégal, contribuant à l'objectif d'industrialisation du pays", a-t-il dit.

Rapportant des chiffres de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers, le DG du CETUD a révélé que durant l'année 2016, 450 interventions avaient été effectuées au cours desquelles, 590 victimes avaient été assistées dont 20 personnes décédées.

Pour le cas spécifique de Mbour, depuis le mois de janvier 2017, il a déjà été dénombré 504 victimes d'accidents de la circulation dont dix personnes décédées.

Il estime qu'à terme, Mbour pourra atteindre cent véhicules minibus si l'on en juge par le niveau des demandes avec une offre assez insuffisante dans une ville qui, pourtant, compte environ 6000 taxis clandestins communément appelés "clandos".

Sénégal

Une journée solidaire autour du sport et de la santé, dimanche

L 'association "Dr Nakamou" et la 3e promotion des étudiants en médecine de Saint-Christopher organisent… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.