11 Août 2017

Cote d'Ivoire: Paiement du stock des arriérés, trêve sociale - Les fonctionnaires ont tout gagné !

Le front social en Côte d'Ivoire ne se rallumera pas de si tot. En tout cas, pas avant les cinq années à venir. Les syndicats des fonctionnaires ont décidé d'observer une trêve sociale de cinq ans, demandée par le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly.

Les syndicats des fonctionnaires, membres de la Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public, ont instruit leur président, Zadi Gnagnan Theodore, de parapher le protocole d'accord portant trêve sociale, si le Premier Ministre venait à les appeler. C'est ce qui ressort d'une Assemblée générale extraordinaire tenue hier à Abidjan par cette plateforme des organisations professionnelles.

L'assemblée générale a estimé que le Gouvernement fait beaucoup d'effort. Elle a décidé d'observer une trêve sociale de cinq ans, au cours de laquelle le Gouvernement s'est engagé à améliorer les conditions de vie et de travail des fonctionnaires.

Un comité sera mis en place pour le suivi des acquis. Pour ce qui est du paiement du stock des arriérés, les modalités proposées par le Gouvernement ont rencontré l'assentiment des fonctionnaires. Joint au téléphone hier dans la soirée, le président de la Plateforme nationale des organisations professionnelle du secteur privé, Zadi Gnagnan Théodore s'est dit satisfait. « (... )

Nous sommes satisfaits. Pour nous, c'est une victoire. L'accord que nous avons trouvé avec le Gouvernement, n'est pas totalement parfait, mais nous l'acceptons. Les camarades syndicalistes m'ont autorisé à signer l'accord avec le Premier ministre. Cela se fera certainement lors d'une cérémonie officielle, en présence du chef du Gouvernement, Amadou Gon Coulibaly », a affirmé Zadi Gnagnan.

Précisant que relativement aux échéanciers du paiement du stock des arriérés, le Gouvernement a décidé de payer en priorité les fonctionnaires ayant fait valoir leurs droits à la retraite et ceux qui sont décédés. « Pour les montants inférieurs ou égal à 500.000 FCFA, le gouvernement a décidé de les payer en une (01) année.

En deux ans, ceux situés entre 500.001 FCFA à 1.000.000 FCFA ; en trois (3) ans entre 1.000.001 FCFA à 1.250.000 FCFA ; en quatre (4) ans entre 1.250.001 FCFA à 1.500.000 FCFA ; en cinq (05) ans entre 1.500.001 FCFA à 2.000.000 FCFA. Et en cinq (5) ans les montants de plus de 2 millions de FCFA » a expliqué M. Zadi. Il a fait remarquer que les paiements se feront en une seule tranche dans l'année.

« Au bout de la troisième année, le Gouvernement sera à 50 % de paiement de ce stock des arriérés. Et en cinq ans, 88 % des fonctionnaires concernés toucheront leur argent » a-t-il souligné. En tout cas, c'est au regard de ces propositions faites que les syndicalistes ont engagé le président de la plateforme à signer l'accord portant trêve sociale.

Cote d'Ivoire

Ouverture de la 10ème édition du Festival d'Angoulême

Elle était sous les flashs des photographes et dans les viseurs des camé- ras. La Première Dame de… Plus »

Copyright © 2017 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.