10 Août 2017

Congo-Kinshasa: Amy Ambatobe fait une descente musclée à l'ACE et au FFN

C'est une visite de grande envergure qu'a effectué hier, jeudi 10 août, à Kinshasa, Ambatobe Amy, le Ministre de l'Environnement et Développement Durable, dans les locaux du Fonds Forestier Nation -FFN- et de l'Agence Congolaise de l'Environnement -ACE-.

A tout dire, c'est pour la première fois que ces structures ont reçu la visite du Ministre de tutelle. Au Fonds Forestier National, Amy Ambatobe a été accueilli par Léon Botolo Magoza, le chargé des missions, avec qui il a eu une séance de travail qui a porté sur le rôle que doit jouer cette structure dans le secteur de l'environnement en RDC. A l'ACE, le rendez-vous était tout autant centré sur cette problématique.

Créé le 29 août 2002, le Fonds Forestier National a pour mission d'assurer le Financement des opérations de reboisement, d'aménagement forestier et de toute opération de nature à contribuer à la reconstruction du capital Forestier sur toute l'étendue du territoire national.

Le Fonds Forestier participe, par le financement des opérations de conservation et reconstitution du capital forestier, à l'effort national de gestion durable des ressources forestières et de réduction de la pauvreté ainsi qu'à l'effort mondial de lutte contre le changement climatique résultant de la déforestation et de la dégradation des terres forestiers.

Afin de permettre au Fonds Forestier National de disposer des moyens de sa politique, le législateur congolais a prévu des ressources internes, provenant essentiellement des taxes forestières, et des ressources externes devant provenir de la communauté internationale dans le cadre de la lutte mondiale contre les changements climatiques.

Donc, toute l'importance de cette structure a été jaugée par le Ministre qui, pour donner un coup d'accélérateur au fonctionnement du FFN, a décidé d'y faire une descente.

Focus sur l'ACE

Au cours de son périple, le Ministre de l'Environnement et Développement Durable, Amy Ambatobe, s'est également rendu à l'Agence Congolaise de l'Environnement, ACE, où il s'est fait aussi le plaisir de visiter tour à tour les locaux de cette Agence. Après quoi, il a tenue une réunion de travail avec Jean-Claude Emene Elenga, le chargé des missions de cette structure qui est l'aboutissement de la volonté politique du Gouvernement de la République Démocratique du Congo en matière de l'évaluation environnementale et sociale des activités susceptibles d'avoir des effets sur l'environnement.

Pour rappel, vers 2004, après des années de guerres, avec la reprise de la coopération internationale, le Gouvernement, appuyé par la Banque Mondiale -BM-, avait demandé qu'une évaluation environnementale et sociale puisse accompagner la mise en place du Programme Multisectoriel d'Urgence, de Réhabilitation et de Reconstruction "PMURR". Ces institutions, souvent mal suivies, rapportent des sources, bénéficient désormais de toute l'attention du Ministre Amy Ambatobe.

Qui, avec ardeur, revient à la charge et souhaite ardemment les revaloriser et, ainsi, redorer leur image sur le plan externe et interne.

Pour se faire, il a instruit ceux qui ont entre leurs mains la gestion de ces instruments de s'inscrire dans une perspective de travail qui soit profitable au pays, en s'affichant comme facteur de la mobilisation des ressources pour la République démocratique du Congo.

Congo-Kinshasa

La contribution des USA dans la lutte contre le Vih/SIDA en RDC

Avec un fort soutien bipartisan à travers de multiples administrations et congrès, le projet PEPFAR du… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.