10 Août 2017

Cameroun: Aéroport - Des diamants d'une valeur de 560 millions saisis

Un Britannique d'origine libanaise a été appréhendé il y a peu à l'aéroport international de Douala en possession de 21 carats de diamant, d'une valeur estimée par la douane à 560 millions de francs.

Selon nos sources, l'homme, âgé de 55 ans, est arrivé à Douala dimanche en provenance de Bangui, en Centrafrique, et s'apprêtait à embarquer pour Istanbul, en Turquie. C'est un comportement jugé suspect qui a mis la puce à l'oreille d'éléments de la douane, qui ont interpellé le voyageur après une fouille physique - menée avec des appareils de détection également.

Il avait enfoui les diamants dans son rectum. Aux dernières nouvelles, le trafiquant de pierres précieuses était aux mains des forces de l'ordre, dans le cadre de l'enquête ouverte pour ce cas. Il encourt, entre autres, une amende de 500 millions de francs pour exportation frauduleuse de diamant.

Cameroun

Le président s'adresse à la Nation

Après plus de trois mois d'absence, Muhammadu Buhari est rentré au pays samedi dernier et va parler aux… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.