10 Août 2017

Cameroun: Coopération entre le pays et la BID - 43,5 milliards de F pour le grand Nord

Le président de la République a ratifié cinq accords de prêt pour le développement du Chari-Logone et la commercialisation de bétail

Le président de la République a signé en début de semaine cinq décrets ratifiant des accords de prêts avec la Banque islamique de développement (BID) pour financer le Projet de développement intégré Chari-Logone (phase II) et la commercialisation de bétail et des infrastructures d'élevage au Cameroun. Pour ce qui est du projet de commercialisation de bétail et des infrastructures d'élevage, trois accords ont été ratifiés pour une enveloppe globale de 25,45 milliards de F.

Les deux autres accords, estimés à 18,16 milliards de F, sont destinés à financer la deuxième phase du projet de développement intégré du Chari-Logone. Ces accords ont tous été conclus entre le Cameroun et la BID, le 17 mai dernier. Et de l'avis de Mohamadou Lawal, chef de division de la coopération avec le monde islamique au ministère de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire, ces décrets de ratification viennent donner un coup d'accélérateur à la réalisation de ces deux projets. D'après notre source, il est actuellement question de lancer les appels d'offres pour la sélection des entreprises qui vont exécuter les travaux.

Après quoi, va intervenir l'étape des décaissements. Consciente de l'urgence qui prévaut, compte tenu des dégâts liés aux attaques terroristes, la BID a d'ores et déjà mis sur pied une commission de passation de marchés auprès de l'unité de gestion du projet basée à Kousseri, et les dossiers qui participent de la mise en œuvre du projet sont déjà prêts.

Objectif : reconstruire les zones sinistrées

Les projets financés par la BID vont favoriser le désenclavement du Septentrion et l'aménagement d'infrastructures socio-économiques

Améliorer la qualité de vie des populations à travers une remise à niveau des principales chaînes de valeur en vue de créer des richesses et des emplois devant contribuer à la réduction de la pauvreté. Tel est l'enjeu des projets relatifs au développement de la commercialisation de bétail et des infrastructures d'élevage, ainsi qu'au développement rural intégré de Chari-Logone II (PDRI-II) dont les accords de prêts viennent d'être ratifiés par le président de la République. D'après Mohamadou Lawal, chef de division de la coopération avec le monde islamique au ministère de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire (Minepat), le premier, consacré au développement de la commercialisation de bétail et des infrastructures d'élevage, vise la stimulation de la vente du bétail et la modernisation du circuit commercial.

Ledit projet est, selon notre source, scindé en trois accords basés sur le mode de financement dit « Ijara », portant sur les services et sur celui dénommé Istisna'a, destiné aux infrastructures. Les activités à réaliser vont porter sur la construction de 16 complexes de commercialisation, et 58 points d'eau. Il sera également question de construire des stations de recherche dans les localités de Lougguere, Mindif et Waka sur 150 hectares chacune, pour la production de semences, entre autres. Ce projet couvrira, pendant cinq ans, les régions de la zone concernée en se concentrant sur la production bovine et de petits ruminants.

Le PDRI-II a quant à lui pour objet le redressement durable de la situation économique dans le Septentrion en général et dans le département du Logone et Chari en particulier. Selon Mohamadou Lawal, le projet est réparti en deux accords dont l'un est dit «d'Istisna'a ». Les actifs financés par le mode Istisna'a sont entre autres, les pistes rurales d'une longueur de 450 km, les infrastructures socio-économiques telles que les forages et autres écoles, les aménagements hydro-agricoles sur 1450 hectares ainsi que les parcs de vaccination et forages pour animaux.

Cameroun

Gouvernement - Les raisons de l´arrestation de Patrice Nganang à Douala

Si ces propos du ministre ont l´avantage de renseigner, 48 heures après, l´opinion nationale et… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.