10 Août 2017

Congo-Brazzaville: Fonction publique - Des négociations pour fixer le Smig

Au-delà de la fixation du salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig), les termes du protocole d'accord prévoient également la convocation du Conseil national du travail pour établir justement ce Smig et le lancement des pourparlers sur le barème de salaire des fonctionnaires et agents de l'État.

Toutes les dispositions sont prises pour éviter les disparités des salaires et lutter plus âprement contre la perte du pouvoir d'achat des salariés.

Au cours des dernières discussions avec le Premier ministre, Bruno Tshibala, à la primature, les syndicats ont réclamé la réhabilitation expresse du Cadre permanent pour le dialogue social (CPDS). Avec sa réactivation par le ministère d'État chargé du Travail, il sera possible désormais d'aborder plus sereinement les questions relatives au Smig. Le chef de l'exécutif national a instruit le ministre du Travail d'organiser rapidement le conseil pour aborder l'épineuse question du Smig et les mesures pratiques à prendre pour la réhabilitation du CDPS. Du côté des syndicats, l'on a confirmé la poursuite des négociations pour matérialiser l'engagement du gouvernement dans la paie des salaires.

Congo-Brazzaville

Le pays à la recherche d'un nouveau Premier Ministre

La République du Congo est sans gouvernement depuis ce jeudi 17 Août, suite à la démission du… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.