11 Août 2017

Congo-Kinshasa: G7 - « Une alerte d'un peuple déterminé... »

Les deux journées « villes mortes » des 8 et 9 août ont été un succès sur toute la ligne. C'est le point de vue défendu par le G7, regroupement politique membre du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, dans une déclaration publiée hier jeudi.

Qu'importe des analyses biaisées de la Majorité présidentielle et ses nouveaux alliés, le peuple a communié avec le Rassemblement. Pour le G7, au travers de ces «deux journées, le peuple congolais a, dans un parfait élan de solidarité, envoyé un « message clair et net » au pouvoir. Il se résume en quatre points, à savoir la publication d'un calendrier électoral par la CENI au plus tard le 31 août 2017 ; la convocation du corps électoral au plus tard le 30 septembre 2017 ; l'organisation des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales avant le 31 décembre 2017 ; la décrispation du climat politique en République démocratique du Congo.

Contre toute attente, le mot d'ordre lancé par le Rassemblement de l'opposition piloté par le tandem Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi a reçu un soutien unanime de la population. Dans sa déclaration, le G7 « salue le courage, la maturité politique et l'engagement dont fait preuve le peuple congolais dans la défense de son droit de vivre dignement dans un pays démocratique et respectueux des principes de la bonne gouvernance ».

Convaincu de la forte adhésion populaire à son combat pour l'alternance, le G7 note que « ces deux journées villes mortes sonnent comme une alerte d'un peuple déterminé qui entend régler son destin pacifiquement mais qui est à bout de patience et s'apprête à une résistance totale, face à la volonté manifeste de restaurer la dictature dans notre pays ».

Une fois de plus, le G7 appelle le pouvoir à revenir le plus rapidement possible à la raison en levant essentiellement tous les verrous qui plombent délibérément le processus électoral.

Dans tous les cas, le G7 n'attend pas relâcher la pression. Il promet plutôt de la durcir en conscientisant davantage la population. « Tant que le pouvoir restera sourd à cette alerte, le G7 invite toutes les forces vives de la nation, associations de la Société civile, associations de la jeunesse, associations des femmes, associations de droits de l'Homme, syndicats, mouvements citoyens... , à une plus grande mobilisation à travers nos villes et nos villages autour des actions pacifiques de résistance et de désobéissance civile programmées par le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement dans sa feuille de route afin de faire échec à la dictature et pour éviter le chaos à notre pays ».

Congo-Kinshasa

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur la… Plus »

Copyright © 2017 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.