11 Août 2017

Ile Maurice: Allégations de Veeren - il faut une enquête approfondie, affirme Ramgoolam

Photo: lemauricien.com
Peroomal Veeren ne dit rien

Les «informations» révélées par Peroomal Veeren à la commission d'enquête sur la drogue, jeudi 10 août, sont «troublantes». L'ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, a réagi ce vendredi 11 août, au grand déballage de celui qui est considéré comme le parrain des parrains. Et notamment sur le fait que Pravind Jugnauth, entre autres, financerait l'importation de drogue.

S'il dit qu'il «ne commentera pas plus que cela» les propos de Peroomal Veeren, le leader du PTr affirme, en revanche, que la commission présidée par l'ex-juge Paul Lam Shang Leen doit faire une «enquête approfondie» sur toute cette affaire afin de connaître la vérité.

«Lors des congrès du PTr, j'ai toujours dit qu'il y a un parrain qui est à la tête du réseau de trafic de drogue», rappelle Navin Ramgoolam. L'ex-Premier ministre ajoute qu'il reviendra sur toute cette affaire lors d'une conférence de presse le jeudi 17 août.

De son côté, Shakeel Mohamed, chef de file du PTr au Parlement, exige que le Premier ministre rappelle l'Assemblée nationale «afin de répondre aux questions des députés». Selon lui, Pravind Jugnauth «a le devoir» de demander «une enquête immédiate sur le MSM et sur le financement des partis politiques».

En savoir plus

Révélations de Peroomal Veeren - «Vinn dir kan ti donn tw, kot ti donn tw, ki manier ti donn twa !» dit Showkutally Soodhun

«Peroomal Veeren, enn dernié dimounn, enn mafia ladrog ki pé piézé dan prizon,… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.