11 Août 2017

Congo-Kinshasa: Bukama - Plus de 130 fonctionnaires victimes d'arnaque à Lwena

Environ 135 agents de l'administration publique dans la cité de Lwena à Bukama (Haut-Lomami) se sont fait arnaqués par un présumé formateur venu de Kinshasa la semaine derrière, ont rapporté jeudi des sources sur place.

D'après ces sources, le présumé formateur s'était officiellement présenté le 5 août auprès chef de la cité de Lwena avec un ordre de mission de Kinshasa pour entamer, comme expert, une formation de mise à niveau des agents et fonctionnaires de l'Etat ainsi que des étudiants, en prélude au processus de requalification des postes et de recrutement au sein de la fonction publique dans cette entité.

Plus de 135 personnes dont des agents et fonctionnaires de l'Etat, des opérateurs économiques et des étudiants, se sont inscrits à cette formation de deux mois en payant 33 000 francs congolais. 3000 Francs comme frais d'inscription et 30 000 comme frais d'achat de matériel de formation dont un flash disc, 3 syllabus ainsi que le diplôme de participation.

Les participants se sont rendus compte de l'arnaque lorsque cinq jours après le début des séances, le présumé expert de l'Etat venu de Kinshasa a disparu dans la nature, emportant outre l'argent, les ordinateurs de certains récipiendaires. L'escroc s'est même permis, avant sa fuite, de mettre à la charge du chef de cité de Lwena la facture de son séjour dans un hôtel de la place.

Saisie par les plaintes des victimes, la police a lancé des enquêtes, mais a vite fait de souligner que l'escroc avait déjà quitté la région.

Congo-Kinshasa

Une ONG dénonce les transferts financiers d'une banque vers le Hezbollah

Un groupe d'enquêteurs de l'ONG américaine Enough Project dit avoir découvert qu'une banque… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.