11 Août 2017

Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - L'administrateur de Lubero lance un appel à l'aide humanitaire pour les déplacés

L'administrateur du territoire de Lubero (Nord-Kivu) Joy Bokele demande aux organisations humanitaires de s'activer pour venir en aide à plusieurs déplacés qui ont fui l'insécurité alimentée par les affrontements qui opposent depuis plus d'un mois les miliciens Mai-Mai Mazembe à ceux de Nduma Defense Of Congo (NDC/Rénové) dans ce territoire.

D'après M.Bokele, ces combats ont déjà provoqué le déplacement de plus de 20 000 personnes habitant les localités du sud de Lubero dont Kaheri et Kasugho. La plupart de ces déplacés, a-t-il ajouté, vivent actuellement sans assistance et dans des conditions difficiles dans les familles d'accueil de Lubero , Luofu, Kirumba, Kayna et Kanyabayonga.

«Jusqu'à présent, ces déplacés vivent dans des conditions difficiles. Il n'y a aucune assistance jusque-là de la part des humanitaires. Ce sont les familles d'accueil qui supportent le coût. Avec la situation actuelle de vie, si la situation persiste, nous risquons d'assister à des conditions humanitaires plus graves encore», a alerté M. Bokele, avant d'appeler l'armée à accélérer ses opérations dans la région en vue d'y ramener la paix et d'organiser le retour des déplacés dans leurs milieux respectifs.

D'après des sources locales, les forces armées de la RDC ont lancé depuis la semaine dernière les opérations de traque de ces deux milices accusées de créer l'insécurité à Lubero. L'armée a déjà réussi à déloger les NDC/Rénové de trois localités de Lubero dont Buyinga, Katanga et Mayeba dans la chefferie de Baswaga.

Congo-Kinshasa

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur la… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.