11 Août 2017

Nigeria: Saisie d'une propriété d'une ex-ministre poursuivie pour corruption

L'Etat nigérian va récupérer près de 40 millions de dollars après la saisie d'une très luxueuse propriété de Lagos, jugée mal acquise. Cet immeuble appartient à Diezani Alison-Madueke, ex-ministre du Pétrole et présidente de l'Opep de 2014 à 2015. La justice lui reproche d'avoir acquis la propriété avec de l'argent qu'elle aurait volé au gouvernement. Si certains se disent satisfaits de cette décision, d'autres n'y voient que de la poudre aux yeux.

Le président nigérian a été élu en 2015 sur un programme anticorruption. Mais depuis deux ans, les personnes arrêtées pour fraude ou blanchiment d'argent ont rarement été condamnées. Selon le secrétaire général du mouvement social Joint Action Front, Abiodun Aremu, rien n'a changé.

Pour lui, l'annonce de cette confiscation est peu crédible. Il rappelle notamment que « la décision du tribunal sur la saisie de cette propriété n'est peut-être pas définitive, car elle relève d'une cour de première instance qui a ses propres intentions ». Surtout, « même quand la justice juge en dernier ressort dans ce genre d'affaire, on n'arrive pas à y croire ».

Diezani Alison-Madueke est actuellement en liberté sous caution à Londres pour des soupçons de corruption. Elle a déjà été mise en cause à plusieurs reprises dans des affaires de corruption. Au Nigeria, où elle aurait détourné 665 millions de dollars, mais aussi en Italie et aux Etats-Unis. Abiodun Aremu estime que le gouvernement ne fait rien pour empêcher les malversations et que, tant qu'il « promouvra des politiques économiques qui privilégient les intérêts privés, il encouragera la corruption ».

A ses yeux, le problème est généralisé : « au sein du pouvoir judiciaire, de l'Assemblée et du Parlement, tout le monde a le même comportement de corrompu. Donc il y aura beau avoir des purges, des interventions de la Cour suprême, ce sera exactement la même chose sous le prochain régime, car le gouvernement lui-même est enfoncé dans la corruption. »

Nigeria

La Suisse restitue au pays des fonds détournés par le dictateur Sani Abacha

La Suisse a annoncé qu'elle allait restituer au Nigeria environ 321 millions de dollars détournés… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.