12 Août 2017

Tunisie: Le navire anti-migrants refuse finalement l'aide d'une ONG

Ironie du sort pour les militants anti-immigration en Méditerranée : leur bateau, le C-Star, a envoyé un signal de détresse vendredi matin 11 août. Le navire, affrété par des militants d'extrême droite, est ouvertement hostile aux opérations de sauvetage de migrants menées par des ONG en Méditerranée. Dimanche, des pêcheurs tunisiens s'étaient mobilisés pour éviter que le bateau vienne se ravitailler dans leur pays. Une panne est encore venue entacher la communication.

Le bateau n'était plus visible sur les radars maritimes depuis plusieurs jours. Mais ce vendredi matin, le C-Star émet un signal de détresse.

Sur sa page Facebook, l'ONG Sea-Eye, qui vient en aide aux migrants en Méditerranée, annonce alors qu'elle est en route pour secourir l'équipage, conformément au droit maritime et avec l'accord des autorités italiennes qui coordonnent les secours dans la zone.

De quoi faire réagir les militants d'extrême droite de « Defend Europe ». Sur les réseaux sociaux, ils répondent qu'un « léger problème technique » les a poussés à couper le moteur principal du bateau. Ce qui a déclenché l'envoi automatique d'un signal de détresse.

« Le problème est sur le point d'être résolu », concluait vendredi après-midi l'équipage du C-Star, qui visiblement ne voulait pas de l'aide de l'une des ONG qu'ils critiquent.

Selon Sea-Eye, qui a finalement réussi à les contacter par radio, ils ont formellement refusé d'être secourus.

L'équipage du C-Star affirmait quelques heures plus tard avoir réparé sa panne.

A en juger par les radars maritimes, il naviguait vendredi soir au large des côtes libyennes.

Tunisie

Moody's renvoie aux réformes du FMI

L'agence de notation Moody's qui vient de revoir à la baisse la note évaluant la solvabilité de… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.