11 Août 2017

Congo-Kinshasa: Les Etats-Unis s'inquiètent de violations des droits de l'homme aux Kasaï

L'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, Nikki Haley, a exprimé jeudi 10 août au représentant permanent de la RDC auprès des Nations unies, Ignace Gata Mavita, les inquiétudes de son pays au sujet des rapports faisant état d'enfants soldats et de violations des droits de l'homme en RDC, en particulier dans la région du Kasaï.

Selon un communiqué de la mission des Etats-Unis à l'ONU, Nikki Haley et Gata Mavita wa Lufuta ont discuté de l'importance de mettre fin au cycle de la violence et de déterminer les auteurs des crimes.

Le même document indique que les deux ambassadeurs ont également «discuté de la situation des élections nationales en RDC, qui restent en suspens». L'ambassadrice Haley a souligné «la nécessité pour la RDC de fixer une date pour les élections dès que possible».

Congo-Kinshasa

Nikki Haley à Kinshasa - Un message fort de Trump à Kabila

Annoncée depuis la dernière assemblée générale des Nations unies, l'ambassadrice des… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.