12 Août 2017

Afrique: Chan Total 2018 - Diables rouges et Léopards se neutralisent

Le derby des deux Congo disputé à Brazzaville dans le cadre du match aller du dernier tour des éliminatoires du Chan Total 2018 n'a pas été à la hauteur de ce qu'il promettait faute de buts.

Au stade le l'Unité à Kintélé, aucune des deux sélections n'est parvenue à faire la différence. A la conférence de presse d'après-match aucun sélectionneur n'avait le sourire sur ses lèvres. Même celui des Léopards dont les joueurs s'étaient procuré les meilleures occasions. En première période Makusu Mundele, sur un coup de pied arrêté est à deux doigts de tromper Barel Mouko qui dégage à la manière d'un gardien de handball (31'). Et puis sur un corner Vinny Bongonga est un poil trop court pour couper la trajectoire du ballon (44').

Les Diables rouges connaissent une nouvelle frayeur dès le coup d'envoi de la seconde période. Bongonga, seul devant Mouko, manque le dernier geste (50'). Les Diables Rouges étaient réduits à un rôle de challengers, n'approchant que rarement la surface de Ley Matampi. Leur occasion la plus franche ne surviendra qu'à l'entrée des vingt dernières minutes sur une frappe croisée de Matheus Botamba qui ne passe pas loin de la lucarne.

La seconde manche reste très incertaine le 19 août au stade des Martyrs de Kinshasa. Les deux Congo ont chacun encore une semaine pour rêver Kenya.

Réactions

Barthélémy Ngatsono (sélectionneur des Diables rouges)

« Le score nous arrange parce qu'il n'est toujours pas établi que lorsque vous jouez à domicile, vous devez gagner. Des matches antérieurs nous l'ont prouvé. Nous savons que nous n'avons rien à prendre. Nous avons joué contre l'équipe championne en titre et nous n'étions pas donné favoris. Nous avons quand même fait notre petit coup. Au match retour, la RDC sera plus sous pression que nous. Nous allons corriger ce qui n'a pas marché au match aller, élaborer une stratégie pour nous qualifier. Car c'est notre objectif »

Mwynyi Zahera (sélectionneur des Léopards)

« On avait la possibilité de faire la différence mais il y a des jours sans. Ceux qui auraient pu la faire ne l'ont pas fait. On a eu des opportunités. On était bien sauf en première mi-temps au cours de laquelle on a un peu gambergé. Mais en deuxième mi-temps, je crois qu'on avait cette opportunité malheureusement ça ne s'est pas fait et on souhaite retrouver l'efficacité pour le match retour. Nous étions venus à Brazzaville pour faire le bon résultat. On voulait obliger les Diables rouges à venir gagner chez nous. Maintenant c'est du 50-50. A nous de réaliser ce que l'on n'a pas bien fait chez eux ».

Afrique

L'OMS va établir une commission de haut-niveau sur les MNT

L’OMS a annoncé la création d’une commission de haut-niveau, dont l’objectif est… Plus »

Copyright © 2017 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.