11 Août 2017

Sénégal: L'armée sénégalaise a le plus faible taux de prévalence du vih parmi ses homologues africaines (coordonnateur)

Dakar — Le coordonnateur du programme Sida des Forces armées sénégalaises, le colonel Babacar Faye a soutenu, vendredi à Dakar, que "l'Armée nationale a le plus faible taux de prévalence du Vih parmi les armées africaines".

"Le programme Sida des Forces armées a réalisé d'importants progrès matérialisés par la baisse et le maintien de la prévalence du Vih à un des taux les plus faibles parmi les armées africaines", a t-il dit.

Le colonel Babacar Faye s'exprimait lors d'une cérémonie de remise de don de matériel médical d'un coût de 389 millions de frs CFA offert par le programme de prévention du Sida du département de la Défense américain.

Selon lui, "une enquête nationale démographique et sanitaire de 2006 a estimé ce taux à 0,7% et une autre enquête nationale de surveillance combinée de 2015 a constaté la baisse de ce taux à 0,3%".

"Nous avons mis en place, pour atteindre ce résultat, des politiques de prévention qui visent les recrus et les militaires qui sont en fonction quand ils sont en partance", a-t-il indiqué.

Il a rappelé l'élaboration d'une cartographie des zones de vulnérabilité et la tenue régulière des séances sensibilisation.

Le colonel Faye a en outre souligné "la grande vulnérabilité des hommes de troupe du fait de leur engagement dans différentes missions à l'extérieur ou des missions de sécurité intérieur du pays surtout dans la zone méridionale".

Sénégal

L'Ecole des sables a besoin d'aide pour continuer de danser

Il faut sauver l'Ecole des sables du Sénégal. Les gérants de cette école de danse… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.