11 Août 2017

Ile Maurice: Mare-Chicose - «Oubliés» par l'État, les habitants veulent faire grève

Même s'il est bordé de montagnes et de verdure, on ne respire pas la sérénité dans le village de Mare-Chicose. La preuve : après que 90 % des habitants ont été délocalisés à Marie-Jeannie, à Rose-Belle, à la suite des dangers sanitaires que représentait le site d'enfouissement de la localité, 22 familles y sont toujours coincées.

Ces dernières déplorent la lenteur administrative dans le traitement de leur dossier et prévoient même une manifestation prochainement pour faire entendre leur voix. «On nous a oubliés. Nous ne savons plus à quel saint nous vouer. Nous sommes malades à cause du site d'enfouissement. L'odeur est insoutenable», s'insurgent les habitants. Selon eux, le ministre du Logement et des terres, Showkutally Soodhun, fait la sourde oreille à leur sort.

Ils affirment avoir complété les démarches pour obtenir un lopin de terre à Rose-Belle et que le ministère concerné avait promis de le leur octroyer depuis janvier de cette année, mais que rien n'a été fait. «Nous attendons toujours. Ce que nous avons appris des autorités, c'est qu'elles travaillent toujours sur le dossier.»

Les 22 familles condamnent aussi le flou qui persiste autour de la compensation qu'elles devaient recevoir. «Cela fait plusieurs années que nous réclamons plus de transparence autour de l'exercice d'évaluation de notre propriété.»

Ils ne souhaitent plus rester les bras croisés et veulent des réponses. Les habitants comptent se mobiliser et organiser une manifestation devant le centre d'enfouissement bientôt. «C'est inadmissible qu'on nous ignore et qu'on nous laisse vivre dans de telles conditions.»

Ile Maurice

Religious Freedom Report 2017 - Maurice figure parmi les bons élèves

Maurice fait partie de ces pays où la liberté de culte est respectée de manière stable dans… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.