12 Août 2017

Congo-Brazzaville: Eliminatoires Chan 2018 - Les chances sont égales pour les Diables rouges et les Léopards

Après avoir concédé un nul de 0-0, le 11 août au stade de Kintélé face aux Léopards de la République démocratique du Congo, les Diables rouges conservent la moitié de leurs chances de qualification

Deux options se présentent aux Congolais pour valider le billet de Nairobi 2018 : gagner le 19 août à Kinshasa ou encore faire un nul avec but. La défaite leur sera préjudiciable. Le match aller du 3e tour des éliminatoires du Championnat d'Afrique des nations opposant le Congo à la République démocratique du Congo a été à la hauteur de ce qu'il promettait sur le plan de la rivalité. Aucune équipe n'a dominé l'autre même si en termes d'occasions franches, les Léopards peuvent nourrir quelques regrets. Les Léopards créent la première situation du match sur coup franc de Makusu Mundela à la 31e minute. Sa tentative pourtant cadrée est détournée par pied de Barel Mouko pour empêcher l'ouverture du score. Juste avant la pause, l'ancien joueur de l'AC Léopards de Dolisie, Vinny Bongonga était trop court pour couper la trajectoire du ballon venu d'un corner. C'est surtout en seconde période où les Léopards se sont procuré les plus nettes.

Les Diables rouges ont connu leur grosse frayeur à la 50e minute. Vinny Bongonga bien lancé, échoue seul devant Barel Mouko. Il a manqué son dernier geste. Dans les minutes qui suivaient, il a gâché une énorme opportunité sur l'un des ballons mal renvoyés par la défense des Diables rouges. Il n'a pas vraiment appuyé sa frappe. Les Diables rouges qui n'avaient d'ailleurs pas du mal à se rapprocher de la surface de réparation des Léopards n'ont pas donné assez du travail à Ley Matampi, le gardien des champions d'Afrique. Des tentatives des frappes de Makiessé et de Cesair Gandzé ou encore le coup franc d'Obassi n'ont pas été cadrés. Sur des centres souvent dangereux, Jaurès Ngombé n'était toujours pas au bon endroit pour les couper. Au lieu de marquer des buts, il a plutôt joué un autre rôle, celui de peser sur la défense pour empêcher la montée du libero de la RDC.

C'est d'ailleurs Matheus Botamba qui aurait pu s' illustrer sur l'une des rares actions franches des Diables rouges à la 71e minute. Il élimine son vis-à-vis, attaque la surface de la réparation puis il vise la lucarne opposée. Malheureusement pour lui sa frappe fuit le cadre à la 71e minute. Malgré la bonne entrée de Prestige Mboungou, le score n'a pas évolué (0-0). Si l'attaque des Diables rouges est restée muette, il faut toutefois louer le travail défensif de Baranger Itoua et sa bande. Césair Gandzé lui aussi a fait un effort défensif remarquable.

Au moment de préparer le deuxième round de cette confrontation le 19 août à 15h30 à Kinshasa, les chances des deux équipes restent intactes. Les Diables rouges ont toutefois réussi un challenge : celui de semer le doute chez les champions d'Afrique et les mettre déjà sous pression en vue du match retour.

Les déclarations des entraîneurs

« Le score nous arrange parce qu'il n'est toujours pas établi que si vous jouez à domicile, vous devez gagner. Il y a des matchs antérieurs qui nous ont prouvé cela. Nous savons que nous n'avons rien à perdre. Nous avons joué contre l'équipe championne en titre et nous n'étions pas donné favoris. Nous avons quand même fait notre petit coup. Au match retour, la RDC sera plus sous pression que nous. Nous allons corriger ce qui n'a pas marché au match aller, élaborer une stratégie pour se qualifier. Car c'est notre objectif », a souligné Barthélémy Ngatsono, le sélectionneur des Diables rouges locaux.

« Nous étions venus à Brazzaville pour faire le bon résultat. On voulait obliger les Diables rouges d'aller gagner chez nous. Là, ils sont dans presque cette situation. Notre objectif est de se qualifier. Ce ne sera pas facile parce que c'est du 50-50. C'est à nous de faire ce qu'on a pas bien fait ici et de faire à Kinshasa pour créer la différence. Sur mon état d'esprit, j'ai une déception», a commenté Mwynyi Zahera, le sélectionneur des Léopards de la RDC.

Congo-Brazzaville

Denis Sassou-Nguesso se dit rassurant sur l'économie du pays

Le Congo-Brazzaville a célébré ce 15 août le 57e anniversaire de son accession à… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.