12 Août 2017

Ile Maurice: Relogement - Quand les NHDC s'opposent aux longères

Les habitants de Cité Longères ne seront bientôt plus des squatters. Le ministre du Logement et des terres, Showkutally Soodhun, a présenté son nouveau projet pour ces habitants de Baie-du-Tombeau, hier. Il a promis à ces 150 familles qu'elles auront une maison d'ici deux ans.

Toutefois, il a été pris à partie après la cérémonie par des habitants de la National Housing Development Company (NHDC) de Baie-du-Tombeau qui voulaient des garanties que leur quotidien ne sera pas bousculé avec la création de ces nouvelles maisons. Ils voulaient dans un premier temps l'assurance que ce nouveau projet n'affectera pas leur environnement. Ils voulaient aussi savoir pourquoi jusqu'à présent le vice-Premier ministre n'avait pas écouté leurs diverses doléances.

Showkutally Soodhun a promis de leur accorder du temps lors d'une prochaine rencontre. Il a été escorté vers sa voiture de fonction par ses gardes du corps. Le vicaire général du diocèse de Port Louis, Jean Maurice Labour, était également présent. Il a demandé au vice-Premier ministre des garanties que les habitants de Cité Longères seront bel et bien les propriétaires de ces maisons. «J'ai entendu dire que ces maisons ne seront pas des bwat zalimet comme la dernière fois. Elles seront construites sur 70m2», a répondu Soodhun. Le coût est de Rs 225 millions.

Ile Maurice

Religious Freedom Report 2017 - Maurice figure parmi les bons élèves

Maurice fait partie de ces pays où la liberté de culte est respectée de manière stable dans… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.